Menu

Technologie Publié

Zynecoin : Une juteuse affaire de famille ?

La cryptomonnaie décrite par de nombreux spécialistes comme n’étant qu’une vulgaire arnaque (scam), a fait parler d’elle jusqu’en France. Dieudo, Jim, Karim et Sophia, une étrange histoire de famille. 

Temps de lecture: 3'
Avant de rencontrer Dieudonné, Karim Benabdelkader a d'abord fait la connaissance de Jean-Marie Le Pen, fondateur du Front national et partisan farouche de l'Algérie française / Ph. Facebook

Marrakech, Luxembourg, Paris, Malte, Zurich. Ce n’est pas la localisation des boutiques d’une grande marque de luxe, mais le chemin du combattant que nous suivons depuis plus d’un an d’enquêtes sur le projet Zynecoin (ex Zeencoin), première cryptomonnaie africaine qui affiche l’ambition «d’émanciper le continent noir» (sic). Telle une anguille glissant entre les mains, son fondateur Karim Benabdelkader ne cesse de brouiller les pistes, de déclarer une chose et son contraire, tout en promettant à ces fidèles des gains X1000.

Ainsi durant de longs mois, la holding promise au Luxembourg puis annoncée à Paris, n’a jamais vu le jour. C’était le système D pour un projet affichant l’ambition de lever plus de 15 millions de dollars, et qui était géré par une jeune équipe de débutant en cryptomonnaie depuis «Arnakech». Cette débrouille doublée d’amateurisme semble continuer dans la plus grande impunité, au grand dam des 2 000 souscripteurs annoncés par l’équipe.

Dans la famille Benabdelkader, je demande la fille

Les derniers souscripteurs sont venus grâce à la propagande de youtubeurs plus ou moins connus, tels que Jim Le Veilleur, qui donne des conseils ésotériques, et surtout l’humoriste franco-camerounais Dieudonné. Le processus mis en place avec les deux rabatteurs VIP a tout du bricolage. Pour qu’ils puissent obtenir leurs commissions, il faut impérativement leur envoyer un email sur une adresse Gmail, pour obtenir les coordonnées bancaires et la procédure à suivre.

Ainsi, le champion de la «Quenelle» vous invitera à effectuer un virement sur un compte bancaire au Crédit Suisse, au nom de FUTUREWORLD7, société basée à Uster, près de Zurich. Mais cette entreprise immatriculée le 02 juillet 2019 a pour objet social «Autres services dans l’éducation» ; rien à voir donc avec les services financiers ou les nouvelles technologies. Plus inquiétant encore, l’associée unique n’est pas Karim Benabdelkader mais sa fille Sofia, présente nulle part dans l’organigramme officiel du projet Zynecoin (Cf. Registre des entreprises en Suisse)

Via Jim Le Veilleur, la procédure est la même à la différence près qu’on vous enverra un numéro de compte bancaire domicilié à la Banque Populaire du Maroc, à Marrakech. Cette fois, le compte n’est pas au nom d’une entreprise, mais un des comptes personnels de Karim Ahmed Benabdelkader, qui réside à Gueliz, quartier chic de Marrakech, selon le RIB envoyé aux souscripteurs via email par le concerné lui-même, et consulté par Yabiladi. Drôle de mélange des genres pour un projet blockchain censé apporter de la robustesse et de la confiance dans les transactions financières. A moins que l’objectif de ces virements ne soient pas vraiment le zynecoin et l’investissement en cryptomonnaie ?

L'expert crypto Dieudonné et l'humoriste Karim Benabdelkader / Copie d'écran vidéo YoutubeL'expert crypto Dieudonné et l'humoriste Karim Benabdelkader / Copie d'écran vidéo Youtube

Zynecoin, la seule crypto qui refuse d'être assimilée à une crypto

En effet, quelque soit l’intermédiaire, Karim Benabdelkader en personne ou le «service client investisseur», la mise en garde adressée est de «n’employer aucun nom ou terme relatif à la crypto (zynecoin, token, cryptomonnaie, etc) que ce soit en motif ou en message afin de prévenir d’éventuels refus de la banque, ceci est déjà arrivé». Rien de mieux pour ne laisser aucune trace des virements bancaires de particuliers sans aucun objet. Mais si vous insistez pour indiquer un objet, l’équipe vous propose la mention «Souscription service information Afrique». Vous croyiez investir plusieurs centaines d’euros dans une cryptomonnaie, vous venez de payer très cher pour une newsletter hebdomadaire sur le Zynecoin, pourrait-on ironiser.

Mais vous devez encore croire Karim Benabdelkader sur parole : vous ferez x1000. Comme ces créanciers en France qui attendent toujours que le Franco-algérien vienne régler son ardoise de plus d’un million d’euros, dont 662 896 euros rien que pour l’administration fiscale. Le tribunal de commerce de Dijon l’a interdit de gérance pour 15 ans suite à la faillite de pas moins de 3 entreprises. Doit-on faire confiance à un projet conduit par des amateurs en cryptomonnaie ? Un responsable du projet qui reçoit l’argent des souscripteurs directement sur son compte personnel, mais sans la mention de terme équivoque qui pourrait attirer l’attention de l’Office des changes ou de Bank Al Maghrib qui ont formellement interdit toute transaction en cryptomonnaie sur le territoire marocain ?

Si vous êtes souscripteur et que vous commencez à douter, le droit de rétractation sera très difficile à faire valoir, et le remboursement probablement impossible à obtenir. A moins que «l’Ananasurrance», le projet d’assurance alternatif de Dieudonné qui n’a même pas réussi à émanciper les Français, renaisse de ses cendres, tel le phenix pour couvrir une nouvelle faillite personnelle de Karim Benabdelkader.

NB : Karim Benabdelkader a été contacté par nos soins à plusieurs reprises, mais il a refusé de donner suite à nos questions.

Mossaab Tazi a quitté sans faire x1000

Le jeune Mossaab Tazi, censé donner une image moins sulfureuse au Zynecoin en lieu et place de Karim Benabdelkader, a décidé de se dissocier complètement du projet.

Après avoir tenté de le joindre plusieurs jours durant, il a récemment (28/08/2019) changé la dénomination de son entreprise ZEENCOIN7 devenue MT HOLDING. Mais la SASU est toujours domiciliée à la même adresse parisienne.

Il a également tenté de supprimer tous les documents en ligne qui le lieraient de près ou de loin avec le Zynecoin. 

Enfin, un proche de Mossaab Tazi nous ayant contacté par la suite a assuré à Yabiladi que l’application Hayat (services de transport médicalisé à Casablanca) a été complètement dissociée du projet de cryptomonnaie. Le divorce semble unilatéral puisque Karim Benabdelkader continue de citer le projet Hayat comme étant un bébé du Zynecoin. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com