Menu

Terrorisme Publié

Meurtres d’Imlil : Des condamnations de cinq ans à la peine capitale à l’encontre des terroristes

Temps de lecture: 1'
En décembre 2018, Louisa Vesterager Jespersen et Maren Ueland ont été retrouvées mortes devant leur tente à Imlil. / Ph. DR.

Après plusieurs semaines de procès, le parquet antiterroriste de Salé a rendu, ce jeudi, son verdict sur l’affaire du double meurtre d’Imlil. Parmi les terroristes mis en cause, certains écopent de cinq ans de prison ferme, tandis que d’autres sont condamnés à mort.

Selon Le 360, trois des prévenus écopent de la peine capitale, à savoir Abdessamad Joud, Younes Ouzyech et Rachid El Affati. Pour sa part, Younes El Khyali est condamné à la perpétuité.

Les autres peines prononcées vont de 5 à 30 ans de prison ferme, à l’encontre de 18 personnes. Parmi eux, l’Hispano-suisse Kevin Zoller écope de 20 ans de réclusion avec trois autres personnes, tandis que trois écopent de 30 ans (Noureddine Belabed, Abdelkébir Khmayej et Hicham Nazih), quatre de 25 ans, trois de 15 ans, un, Mohamed Bouslah, de 12 ans, Noureddine El Haïkali de 8 ans, Saïd Khyali de 6 ans et Abdellah El Ouafi de 5 ans.

Les accusés étaient poursuivis pour constitution d’une bande en préparation à commettre des actes terroristes, meurtre avec préméditation, possession d’armes à feu et tentative de fabrication d’explosifs en violation de la loi, dans le cadre d’une association de malfaiteurs visant à porter gravement atteinte à l’ordre public.

En décembre 2018, leur deux victimes scandinaves, les alpinistes Louisa Vesterager Jespersen et Maren Ueland, ont été retrouvées mortes devant leur tente à Imlil.

Article modifié le 2019.07.18 à 19h06

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com