Menu

Politique Publié

Migration : L’ONU appelle l’Europe à une reprise des opérations de sauvetage en mer

Temps de lecture: 1'
Un sauvetage en mer Méditerranée, le 3 octobre 2016, par des membres de l'ONG espagnole ProActiva, dont le bateau Open Arms a été saisi par la justice italienne. / Aris Messinis (AFP)

Au vu des difficiles conditions de vie des migrants en Libye, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) réitèrent leurs appels aux pays européens pour la reprise du sauvetage en Méditerranée afin d’empêcher les retours à Tripoli.

Cette appel lancé jeudi dernier fait suite à une frappe aérienne qui a visé le centre de détention pour migrants à Tajoura près de la capitale libyenne, sur fond de tensions persistantes entre l’Italie, Malte et les ONG de sauvetage en mer. «Dans le passé, les bateaux des Etats européens menant des opérations de recherche et de sauvetage ont sauvé des milliers de vies», explique un communiqué des deux institutions onusiennes, citées par l’agence de presse DPA, selon lequel les Etats gagneront à «reprendre ce travail vital».

Selon la même source, les navires d’ONG «ont joué le même rôle crucial en Méditerranée et ne doivent pas être pénalisés pour avoir sauvé des vies en mer». Une déclaration qui prend le contre-pied d’une récente loi du ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini, criminalisant l’action de ces associations et leur interdisant d’accoster dans les ports de son pays.

En réponse à la déclaration onusienne, la porte-parole de la diplomatie européenne, Maja Kocijancic, a déclaré vendredi que l’«objectif principal est de continuer à nous concentrer à sauver des vies.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com