Menu

Politique Publié

Espagne : Le rapatriement des MENA jugé «électoraliste»

Temps de lecture: 1'
Le ministre au Bien-être social de Melilla, Daniel Ventura. / Ph. Melilla Hoy

Le ministre au Bien-être social de Melilla, Daniel Ventura, a estimé que les déclarations du ministre de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska, relatives à la collaboration entre le gouvernement espagnol et les autorités marocaines pour le rapatriement des mineurs étrangers non accompagnés (MENA) arrivés en Espagne, sont «typiques d’une campagne électorale», rapporte Europa Press.

«Nous n’avons jamais constaté un réel effort du Maroc pour rapatrier ses mineurs», a-t-il déclaré. Daniel Ventura a affirmé ne pas accorder beaucoup de crédit à cette annonce, notamment concernant la proposition du groupe Ciudadanos de la Communauté de Madrid d’accélérer les procédures de regroupement des MENA, après la violente agression d’un employé du centre d’accueil de la Hortaleza, à Madrid.

Pour Daniel Ventura, les propos de Grande-Marlaska ne sont autres qu’une «stratégie électorale dont les leaders du PSOE font preuve pour caresser dans le sens du poil».

Pour rappel, le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a annoncé que les autorités espagnoles, en collaboration avec le Maroc, sont actuellement en train d’identifier les MENA qui se trouvent en Espagne en vue d’un rapatriement futur, précisant qu’«un pourcentage élevé est de nationalité marocaine».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com