Menu

Politique Publié

Migration : Une nouvelle version sur le versement des 140 M€ promis par l’UE au Maroc

Le 4 janvier, le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, a affirmé, preuves à l’appui, que l’UE a déjà débloqué 70 millions d’euros pour encourager le Maroc à lutter efficacement contre l’immigration irrégulière. Hier, Federica Mogherini a quant à elle promis le versement des 110 millions d’euros dans les prochains mois.

Temps de lecture: 2'
Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité. / DR

Une nouvelle version a été communiquée à propos de la somme de 140 millions euros promise par l’Union européenne au Maroc en échange de sa coopération dans la réduction des flux migratoires en direction de l’Europe. Elle porte cette fois la signature de Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité.

A l’occasion d’un point de presse animé hier soir à Rabat, conjointement avec le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, la diplomate italienne a promis le versement «dans les prochains mois des 110 millions euros». Et de rappeler qu’une enveloppe de 30 millions d’euros a été déjà transmise «le mois dernier» au gouvernement El Othmani, rapportent l’agence EFE et la version espagnole de Deutsche Welle.

Federica Mogherini a tenu à préciser que cette aide financière n’est pas une récompense pour «le rôle de gendarme» joué par le Maroc, mais qu’elle s’inscrit «dans une politique migratoire plus large lancée en 2013».

Entre Hahn et Mogherini, un écart de 40 millions d’euros

Début janvier, le Commissaire européen à l’Elargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn, affirmait que l’UE avait débloqué 70 millions euros pour le Maroc.

L’Autrichien a rejeté la colère de la secrétaire d’Etat espagnole à la Migration, Consuelo Rumí, celle-ci ayant imputé à la bureaucratie de Bruxelles le retard dans l’envoi des 140 millions d’euros au Maroc. «Non seulement il n’y a pas eu de retard», a-t-il dit dans une lettre adressée à la responsable espagnole, mais «les différentes actions liées aux aides au Maroc ont été préparées et mises en œuvre en un temps record, grâce à la flexibilité et aux efforts de l’UE», a-t-il ajouté.

Et de rappeler l’enveloppe de 70 millions d’euros pour l’appui du gouvernement El Othmani à la gestion des frontières, dont «30 millions ont été versés directement au Maroc le 20 décembre». Les 40 millions d’euros restant, a-t-il souligné, sont attribués à un projet de gestion des frontières piloté par la Fondation internationale et pour l’ibéro-Amérique de l’administration et des politiques publiques (FIIAPP, basée à Madrid), suite au feu vert donné le 13 décembre par la Commission européenne.

Entre l’annonce du mercredi 16 janvier de Federica Mogherini et les affirmations de Johannes Hahn, il y a un écart de 40 millions euros.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate