Menu

Sport Publié

France : Cascade de réactions au fichage ethnique au PSG

Temps de lecture: 1'
La ministre française des Sports, Roxana Maracineanu. / Ph. Ludovic Marin – AFP

Les réactions ne se sont pas fait attendre après la révélation, par Mediapart et «Envoyé spécial», d’un vaste système de fichage ethnique au sein du Paris-Saint-Germain.

A commencer par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), qui a annoncé qu’elle allait saisir la justice. «Nous allons saisir la justice pour savoir qui est responsable. La commission juridique va se pencher sur ce problème dans les jours qui viennent et saisir le parquet pour que la justice enquête et qu’on puisse connaître les responsables», a déclaré son président Mario Stasi dans un entretien au Parisien.

«Si ces faits de discrimination sont avérés, ils sont passibles de sanctions disciplinaires, voire pénales. On ne peut pas tolérer que des personnes soient identifiées, recrutées selon leur couleur de peau ou leur origine», a affirmé de son côté la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Dans une déclaration, celle-ci explique avoir «demandé au président de la Fédération française de football», Noël Le Graët, «ainsi qu’à la présidente de la Ligue de football professionnel (LFP)», Nathalie Boy de la Tour «d’examiner ce dossier dans les plus brefs délais et plus largement, de faire des recommandations pour changer les mentalités et combattre ce type de comportements sur et hors des terrains de sport».

La Ligue des droits de l’homme (LDH) a également qu’elle saisirait le procureur de la République d’une plainte relative à un «fichage ethnique» de jeunes recrues du club de football, après ces révélations. La LDH dénonce «un tel système» qui «est profondément raciste et discriminatoire». Enfin, le Défenseur des droits «a décidé de se saisir d’office des informations qui ont été diffusées au sujet du recrutement des jeunes joueurs par le PSG».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com