Politique Publié

Maroc : Le chef de l'Agence américaine de protection de l'environnement répond aux accusations

Temps de lecture: 1'
Scott Pruitt, le directeur de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). DR

Scott Pruitt, le directeur de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), a déclaré mercredi que son voyage au Maroc avait été effectué dans le cadre des affaires, répondant ainsi aux accusations suggérant que sa visite a été particulièrement coûteuse et inutile, rapporte The Washington Examiner.

Répondant aux questions du Sous-comité de l’environnement du Sénat, apte à se prononcer sur le budget du département de l’Intérieur des États-Unis et de l’EPA, Scott Pruitt a insisté sur le fait que sa visite était consacrée à des discussions relatives à un accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis.

«Je suis très content que vous ayez posé ces questions sur le Maroc», a déclaré le responsable américain, en réponse aux questions du sénateur Tom Udall, qui a qualifié ce séjour de «suspect».

«Nous avons été sur le terrain pendant 36 heures. Estimer que ce voyage au Maroc relevait d’autres choses que les dossiers de l’EPA est purement faux», a-t-il répondu.

Pour rappel, le séjour de Scott Pruitt au Maroc en décembre 2017 a fait les gros titres de la presse marocaine et américaine. Le chef de l’EPA a été accusé de promouvoir les importations de gaz liquéfié au Maroc et a été interrogé sur ses dépenses particulièrement élevées.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com