Menu

Breve

Le ministre espagnol de l'Intérieur vante le rôle du Maroc dans la politique migratoire de l’UE

Publié
Le ministre espagnol de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido, en compagnie de l'ancien ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad. DR
Temps de lecture: 1'

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido, a souligné, mercredi à Athènes, l’effort considérable consenti par le Maroc dans le domaine de la lutte contre l’immigration illégale, le qualifiant de «fondamental» pour le contrôle des flux migratoires illégaux vers l’Union européenne (UE).

«Le Maroc mérite, à notre avis, une mention particulière» pour ses efforts en la matière, a dit M. Zoido lors d’un entretien avec le ministre grec de la Politique migratoire, Dimitris Vitsas, et le ministre adjoint grec de la Protection civile, Nikos Toskas.

Selon un communiqué du ministère espagnol de l’Intérieur, M. Zoido a mis en exergue «la collaboration efficace» entre l’Espagne et le Maroc, qui a donné des résultats positifs dans le domaine de la lutte contre l’immigration illégale.

Le ministre a relevé, par ailleurs, qu’il est «prioritaire» que l’Union européenne reconnaisse l’importance des efforts consentis par les pays de transit des migrants, notamment le Maroc, pour la gestion des flux migratoires.

Il a indiqué, dans le même contexte, que l’Espagne estime que «la seule réponse efficace» au phénomène migratoire passe par une approche globale centrée sur la prévention, en vue d’apporter des solutions adéquates et équilibrées aux différentes facettes de cette problématique.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com