En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Politique Publié

Polisario : Nouvelle surenchère guerrière contre le Maroc

A la faveur des crises des zones tampons, El Bouhali, l'adversaire déclaré de Brahim Ghali, fait la promotion de la guerre contre le Maroc.

Temps de lecture: 2'
Mohamed Lamine Ould El Bouhali / Archive - DR

La crise des zones tampons entre le Maroc et le Polisario a permis à Mohamed Lamine Ould El Bouhali d'effectuer un retour remarqué sur le devant de la scène. Sa mise à l'écart par Brahim Ghali, son grand adversaire, ne l'a pas empêché de prendre part à la réunion d'Alger du 1er avril avec des membres de la hiérarchie militaire algérienne.

Le voilà même qui enchaine par une nouvelle sortie médiatique. Considéré le véritable chef de file des faucons dans les camps de Tindouf, ce fidèle à l'option de reprise des armes contre le Maroc est monté au créneau pour dénoncer le cessez-le-feu du 26 septembre 1991 conclu sous l'égide des Nations unies entre le Maroc et le Polisario.

Sa signature est «une erreur», a affirmé l'actuel chef des «forces de réserves» au sein du Polisario. Une déclaration faite lors d'une petite cérémonie d'hommage que lui a rendue une association de sahraouis résidents à Malaga, indique le site d'actualité Futurosahara, un média habitué à relayer et défendre ses opinions.

«La guerre, unique voie»

Devant ses invités, le septuagénaire a fermement défendu la solution belliqueuse, arguant que c'est la seule voie face au royaume qui refuse, selon ses dires, la reprise du processus des négociations. L'ancien «ministre de la Défense», que Mohamed Abdelaziz avait limogé en janvier 2016 au terme du 14e congrès et seulement quelques mois avant son décès, estime que le Maroc «joue la montre».

Force est de constater que la position d'El Bouhali n'a pas bénéficié d'une large couverture par les autres canaux du Polisario, ni de la presse algérienne. «Cela ne signifie pas que l'homme a perdu ses puissants relais à Alger. C'est juste que le parrain ne souhaite pas, pour l'instant, accorder davantage d'espace aux va-t-en-guerre», indique une source à Yabiladi.

«Les Algériens sont actuellement trop préoccupés par la sortie de crise des zones tampons avec le minimum de concessions, à l’approche d’une nouvelle résolution Conseil de sécurité sur la question du Sahara. L’objectif étant tenter de rebondir en force lors du prochain sommet de l'Union africaine en Mauritanie. L'Afrique est un terrain où les Algériens sont plus à l’aise.»

25 commentaires
zsahara
Date : le 17 avril 2018 à 23h07
Ce Monsieur n'a même pas pu avoir une carte de réfugié n'est pour lui ni pour les otages à tindouf ce n'est pas parce qu'ils sont dans leur pays l'Algérie qui a dépensé des sommes imaginaires pour maintenir la tension avec le Maroc mais 1)les responsables d'Alger n'ont pas de confiance en habitants des camps de honte=tout le monde en Algérie que ces personnes sont des marocains et donc il faut rester en alerte car un marocain est un marocain surtout lorsqu'il est enlevé et installé de force humilie et démuni dans une terre marocaine occupée par nos frères algériens que nous avo,ns parrainés et mourir à leur place pour l'Algérie 2) pour avoir la carte ,il faut recenser donc des problèmes dans les cas de disparition et surtout la liberté de circuler et s'exprimer 3) le Maroc poursuit tout attaquant jusqu(à la source qui n'est que la terre algérienne sans parler des armes algériennes et des commandants algériens ====comment définir l'implication ??? 4) le peuple sahraoui existe en Algérie et doivent subir ou bénéficier aussi de la situation exigée par l'Algérie pour les sahraouis marocains =principes humanitaires 4) les ressources des provinces de sud sont optimisées contrairement aux pétrogaz algérien =le sahar marocain est plus développé que l'Algérie et Laayoune ou Dakhala a dépassé Alger la capitale
AigleRoyalair
Date : le 15 avril 2018 à 18h56
( TACHBIH INSANE BI HAYAOUANE HARAM ) Les Marocains sont à peu près 40millions d'àmes qui ont peinè suite à ce drame, le ROI de notre nation a envoyè sa missive de condolèances et de compassion avec les familles des victimes et le peuple algerien frère, ----------chacun reste le responsable de ses paroles devant et, DIEU ,et devant sa conscience pour son inconscience vis-à-vis d'une mort tragique de personnes humaines, ----------En aucun cas ne faudrait-il incriminer tous les marocains pour des cas isolès. Puisse ALLAH les aient dans sa sainte misèricorde ameen. Tabka al hidaya mina ALLAH lina jamiaane
Citation
Moto34 à écrit:
@royal, que penses tu du marocain, qui a insulter les 257 martyrs de sangliers !!!!
AigleRoyalair
Date : le 14 avril 2018 à 18h25
J'ai vecu et je connais les Algériens comme ce Monsieur, de cœur blanc lilial dèpourvu de haine qui ne sème que l'amour avec joie de vivre avec les marocains ses frères, ècoutez le: https://www.youtube.com/watch?v=lx8i_3OFSA0
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com