Menu


Maroc : 17 600 personnes meurent à cause du tabac ou des maladies qui en résultent

45,4% des hommes marocains fument quotidiennement. C’est l’un des chiffres choc du dernier rapport de The Tobacco Atlas.

Publié
Ph. DR.
Temps de lecture: 2'

274 hommes meurent chaque semaine à cause du tabac au Maroc. C’est l’un des chiffres effarants que révèle l’édition 2017 du rapport de The Tobacco Atlas, publié en mars dernier. 14,99% des morts causées chez les hommes est due au tabac, contre 3,74% chez les femmes, ce qui équivaut à 64 femmes qui meurent chaque semaine dans le royaume. Le rapport appelle à «plus d’actions» de la part des responsables politiques.

«Chaque année, au Maroc, 17 600 personnes meurent à cause du tabac et des maladies qui en résultent», précise l’équipe de chercheurs de Tobacco Atlas. Ainsi, les personnes en charge de la lutte contre le tabagisme devraient prendre conseil chez d’autres «communautés et ressources» pour renforcer leurs efforts et contribuer au changement.

16,65 milliards de cigarettes produites au Maroc

Les dépenses pour la société ne sont pas négligeables, du point de vue économique. Ils continuent d’augmenter pour atteindre 16 371 millions de dirhams, directement liées aux dépenses de santé et indirectement à la perte de productivité due à la mortalité précoce.

En 2016, 16,65 milliards de cigarettes ont été produites au Maroc. Toutefois, les importations de cigarettes dépassent les exportations, «ce qui nuit à la balance commerciale du pays».

Dans les faits, près de la moitié des hommes marocains de plus de 15 ans fument quotidiennement (45,4%). Chez les garçons âgés de 10 à 14 ans, ils sont près de 0,52% (7 600 garçons). La différence du taux de fumeurs chez les femmes est bien apparents. 1,4% parmi elles fument quotidiennement, soit près de 124 000 Marocaines. Chez les 10-14 ans, plus de 3 200 filles fument chaque jour (0,23%).

Un coût pour l’humain comme pour l’environnement

Pour les individus, le coût que représente un paquet de cigarettes n’est pas moindre, puisque pour acheter une des dix marques les plus populaires sur le marché, un fumeur marocain doit dépenser 12,49% de son revenu mensuel. Acheter des cigarettes «enlève des ressources aux familles» pour qu’ils puissent «sortir de la pauvreté», ajoute la même source.

L’industrie du tabac a aussi son impact l’environnement. En effet, les mégots de cigarettes qui se finissent annuellement dans la nature comme déchets toxiques représentent 8 132 tonnes, l’équivalent du «poids de 1 626 éléphants africains en voie d’extinction».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/