Société Publié

France : Convoqué par la police pour avoir aidé une migrante à accoucher

Temps de lecture: 1'
Ph. DR.

Benoît Ducos est un ancien pisteur-secouriste qui sillonne les Hautes-Alpes. Ce mercredi, il est auditionné par la police aux frontières (PAF). Le journal régional Le Dauphiné rapporte que l’homme est convoqué «pour transport de personnes en situation irrégulière».

En effet, Benoît Ducos est engagé dans l’aide aux migrants dans sa région à la frontière avec l’Italie. C’est là-bas qu’il y a quatre jours, son chemin a croisé celui d’une migrante nigériane, enceinte de huit mois et demi avec deux autres migrant qui l’ont portée, en plus de son époux portant deux enfants.

C’est alors que le secouriste, repris par Le Nouvel Obs, raconte avoir décidé de conduire la jeune femme à l’hôpital, en embarquant notamment les autres personnes migrants. En cours de chemin, ils sont été arrêtés pour un contrôle de la douane au cours duquel la mère est prise de douleurs d’accouchement. Selon le maraudeur, les policiers «ont tergiversé pour savoir s’il fallait appeler les pompiers». Il confie à L’Express que l’intervention des secours ne s’est faite qu’une heure après le début du contrôle : «Cela aurait pu se passer beaucoup plus rapidement. On a frôlé l’accident grave.»

Mardi, La Cimade a dénoncé, dans un communiqué, les conditions d’accouchement où la Nigériane a évité le pire, rappelant par ailleurs que ces contrôles de police sont «illégaux». De son côté, la préfecture a rétorqué en estimant que l’ONG lui portait des «accusations graves et sans aucun fondement». Un sit-in s’est tenu aujourd’hui, parallèlement à la convocation de Benoît Ducos. Quant au nouveau-né, il a finalement été mis au monde dans un hôpital de Briançon.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com