En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez Politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X


Société   Publié

Marocains / Migrants subsahariens : Pourquoi tant de tensions ?

Dans la nuit 24 novembre 2017, de vives altercations ont eu lieu à Oulad Ziane (Casablanca), opposant des migrants subsahariens aux riverains. Cet épisode parmi d’autres rappelle ce n'est pas la première fois que les migrants subsahariens sont pris à partie par la population locale. Eclairage.

Temps de lecture: 4'
Scène de violence entre migrants subsahariens et population d’un quartier de Casablanca / Ph. Mehdi Moussahim (Yabiladi)

A la lisière de la gare routière Oulad Ziane à Casablanca, un parc sert de terrain de football aux jeunes du quartier. Mais aujourd’hui, le lieu sert plus d’abri de fortune aux migrants subsahariens, parfois transportés de force depuis le Nord.

C’est ainsi que le 24 novembre dernier a été marqué par une rixe entre ces migrants et des jeunes habitants des alentours. Si cet épisode est choquant, il n’est pas le premier et rappelle justement une longue série d’affrontements similaires.

En effet, ce tragique événement fait remonter aux esprits les violences survenues en 2014, au quartier Boukhalef à Tanger. Ayant opposé des Marocains à des migrants subsahariens, ces affrontements ont fini par la mort d’un Sénégalais.

Ces affrontements dominés par la violence et observés ces dernières années interpellent sur plusieurs aspects du vivre-ensemble : pourquoi des tensions se créent en cas de voisinage entre migrants subsahariens et Marocains ? Les Marocains sont-ils de plus en plus violents envers ces migrants ? 

Une nuit pas comme les autres

Pour comprendre ce qui s’est passé à Oulad Ziane et comment ces jeunes migrants sont arrivés là, nous avons rencontré Alpha Camara, secrétaire général de la plateforme ASCOMS (Plateforme des Associations et communautés subsahariennes au Maroc), qui fédère 17 associations dont 12 actives sur le terrain.

Le militant nous précise qu’au lendemain des tristes évènements, deux missions se sont rendues sur les lieux pour recueillir les éléments nécessaires à la compréhension de la situation. Il en ressort que le camp abrite 850 migrants, dont 250 mineurs non accompagnés, transportés par les autorités depuis le nord du pays et livrés à eux-mêmes à Casablanca. Laissés sans couchage ni hébergement, ils ont trouvé refuge dans ce parc, n’ayant aucune installation sanitaire à leur disposition.

Alpha Camara comprend que les riverains du quartier se sentent gênés, «mais ces migrants sont eux aussi des victimes et vivent dans des conditions inhumaines», précise notre interlocuteur. Dans de telles conditions de voisinage, la tension est-elle prévisible ? Sous une autre formule, pourquoi des tensions se créent en cas de voisinage entre migrants subsahariens et Marocains ?

Des conditions de vie inhumaines

Aimée Lokaké, chargée des missions d’ASCOMS, nous déclare que lors de sa première visite dans le camp dans le cadre de la mission de la plateforme associative, le nombre de migrants a été de 850 dont 250 mineurs non accompagnés. Ils sont majoritairement issus du Nigéria, de Guinée, du Mali, de Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Burkina Faso, du Cameroun, du Tchad, de Gambie et du Niger. «Lors de ma deuxième visite, les 250 mineurs non accompagnés étaient portés disparus !», s’indigne la militante.

Côté du camp de Casablanca / Ph. Aimée LokakéCôté du camp de Casablanca / Ph. Aimée Lokaké

Depuis la nuit des faits à Oulad Ziane, les migrants sont enfermés dans le camp et interdits de le quitter, même pour aller se laver dans la gare routière, ou se rendre au cybercafé pour se connecter et parler à leurs familles. Leur seule source de survie sont les dons.

Cette situation rappelle celle de «la jungle de Calais», ce camp informel démantelé en septembre 2016 par les autorités françaises, mais qui est aujourd’hui réoccupé par des migrants désireux de partir vers l’Angleterre.   

Les conditions de vie dans ces camps informels sont inhumaines : aucune infrastructure et aucun équipement. Les migrants doivent donc faire face aux aléas du climat et survivre en travaillant ou en bénéficiant de quelques dons.

Un voisinage presque impossible ?

Tayeb Boutbouqalt, enseignant d’histoire contemporaine à l’Ecole supérieure roi Fahd de traduction (Tanger), tente de nous expliquer la source de ces tensions :

«Leur explication n’a aucun lien avec l’origine de ces migrants ni avec celui de la couleur de leur peau. Il s’agit d’un dysfonctionnent manifeste de la gestion des flux migratoires subsahariens dans notre pays. Par conséquent, toute proximité mal gérée et tout voisinage mal contrôlé provoquent inévitablement ce genre de tensions.»

Sacs d’aides alimentaires aux migrants du camps / Ph. Aimée LokakéSacs d’aides alimentaires aux migrants du camps / Ph. Aimée Lokaké

A la question de savoir si ces Marocains sont de plus en plus violents envers les migrants subsahariens, Pr. Boutbouqalt estime que «ce n’est pas parce que des réseaux sociaux se sont emparés de cet événement dans son effervescence en déformant et en exagérant les faits tels qu’ils se sont réellement déroulés, qu’on peut dire que les Marocains sont devenus violents envers les migrants subsahariens».

Par ailleurs, le chercheur nous fait remarquer qu’«il existe beaucoup de migrants subsahariens dans d’autres villes du Maroc et dont la présence n’est au centre d’aucune tension».

Un exemple inspirant

A près de 100 Km de Casablanca, Rabat est l’une des villes qui accueillent une grande partie des migrants subsahariens arrivés au royaume. Dans la capitale, au quartier Yaaqoub Al Mansour, nous avons rencontré Stéphane Mboma Ngulutu, un jeune congolais, secrétaire général de l’Association diaspora congolaise au Maroc (DICOMA).

Ce quartier, où habite justement Stéphane, est très habité par des migrants. Cependant et lors de notre rencontre, des regards interrogateurs de riverains marocains se sont interrogé sur les raisons pour lesquelles une compatriote accompagnait un Subsaharien !

G. à d. Mohamed Belkassi, Stéphane Mboma Ngulutu et leur ami qui habite à Salé / Ph. Bahija JarmouniG. à d. Mohamed Belkassi, Stéphane Mboma Ngulutu et leur ami qui habite à Salé / Ph. Bahija Jarmouni

Mais ici, Stéphane est connu. Tout le monde l’appelle «mon ami» et tout au long de la grande avenue du quartier, il ne cesse de faire des rencontres amicales. Il nous emmène chez un ami qu’il considère comme «un parent», Mohamed Belkassi, artisan.

Ami de Stéphane depuis 4 ans, Mohamed est aussi son ex-patron. Pour lui, «la religion ou la couleur de peau n’ont aucune importance dans les relations humaines. Ce sont les attitudes et les comportements qui comptent». En effet, dans ce quartier, les Marocains et migrants subsahariens vivent ensemble en paix et sans tension palpable, conduisant à des violences. Un exemple à devoir suivre pour que le vivre-ensemble devienne un quotidien plus qu’un slogan.

Tribune

Bahija Jarmouni
Etudiante - journaliste
39 commentaires
Marocain Deter
Date : le 12 mars 2018 à 06h05
Pour aider les subsahariens, il faut les aider chez eux dans leur pays, en les développant, pas en accueillant des millions/milliers d'individus L'Afrique subsaharienne connait une natalité galopante, donc on va continuer à jouer à ce petit jeux jusqu'à quand? Dans 20/30 ans ils seront entre 3 à 4 milliards selon des chiffres, les maghrébins eux seront à peines une centaine de million d'habitants, même si on se met à accueillir à tour de bras ça ne sera jamais suffisant, on fonce droit dans le mur. De plus on voit bien avec l'exemple de l'Europe de l'Ouest que l'immigration ça ne se passe jamais très bien, les immigrés finissent entassés dans des cités, marginalisés, malheureux et finissent par développer un sentiment revanchard
manassik
Date : le 10 mars 2018 à 11h17
ohé xelore, tu ne sais pas dire salam aleikoum tu délires complètement quand tu me parles a mon sujet de regroupement familial, émigré économique,..... Ma femme est française d 'origine marocaine comme la plupart des enfants immigrés (maghrébins ou autre ). Arête donc de fabuler en inventant tout et n importe quoi sur les gens. tu parles de prison pour mon cousin tu me fais trop rire , en cas de soupçons sur une personne il peut faire toutes les recherches qu'il désires.... bien aidé régulièrement par des indics de cités dont je dirais pas leurs originaires que tu connais par coeur, mais je commence a t'en dire trop là.... . Sinon, Tu es vraiment culotté pour me faire ta morale de bas étage avec les propos d 'ALLIOT que j'ai juste poster et dont tu es tout a fait d'accord avec lui en ce qui concerne les subsahariens au Maroc. TU veux pas d'africains chez toi, après tout c 'est ton droit , dans ce cas là accepte que le FN ne veut pas de maghrébins en France, après si le gouvernement du Maroc et de France décident d 'aider les migrants , c 'est leur droit également. Tu es d'accord indirectement avec des français qui se plaignent a ce qu'on donne un logement , du travail aux migrants syriens et qu’après ces même français font des posts sur le net incitant la haine et la violence sur les migrants. Tu me traites de raciste je suis plié de rire , quand on pas d’argument , ça sombre dans le ridicule et de plus je n'ai jamais dis être français de souche. Tes preuves sur l'immigration de masse seront contre productif pour toi car en France voir l'Europe dis moi de quel immigration de masse se plaint t'on ? J'estime que tu es très mal placé pour parler d'immigration, fait toi donc petit a ce sujet. La réalité est que tu es très contradictoire, tu es raciste d'un coté et de l'autre coté tu pleures au racisme et je prône en aucun cas le faux car moi j'ai jamais affirmé être d'accord avec les propos d ALLIOT tandis que toi tu as ouvertement dupliquer ses propos et c'est uniquement cela que je dénonces.
Citation
xelore à écrit:
Ohé Camarade, Je na' pas l'habitude de tutoyer les gens , mais là tu vas trop loin. Je me suis fait modérer pour avoir dit "maguouille " mais là on est loin de tout cela . Tu es en train d'insulter le camarade et non frère par que ni lui ni toi êtes des frères, sinon cela se saurait. Tu parles de ton cousin qui est dans la police , et bien rien qu'en faisant cela tu fait une erreur , car c'est toi qui accuse et si ton cousin tenait compte de tes propos , il risque la prison, ok ? En fait tu profites toi même d'une situation, que tu as obtenu par mariage avec une française "d'origine marocaine ". Attends explique toi ?, si j'ai bien compris, cette femme a elle aussi obtenue la nationalité française tout en étant marocaine c'est bien ça ? ensuite elle a demandé un regroupement familiale ? C'est bien ça non ? et toi tu es quoi dans tout cela ? français ? marocain? algériens ? en tout cas tu es un émigré économique !!! Sinon tu serais resté ou tu étais. Je ne connais aucun maghrébin qui a quitté le "bled" , si ce n'est pour de l'argent de l’Europe et française si possible, celui qui dit le contraire est un jean foutre. Donc tu es malvenus pour critiquer un homme Algérien, que je ne protège pas car il cite trop souvent dieu pour être honnête, mais reconnait que tu n'es pas triste toi non plus !!! Et pour finir je dirais que tu connais trop bien la doctrine du FN et de ALLIOT que tu cites à bien plaire, pour ne pas être du coté des profiteurs. Je t'ai bien lu et je sais que l'hypocrisie est HARAM et que tu t'en sert trop souvent pour ne pas être condamner. L'immigrations de masse est une manipulation américaine et si tu veux des preuves j'en possède des "tonnes" , mais je ne crois pas que se soit une lecture pour des enfants de ton âge ! Et non.. je ne te dénoncerais pas au modérateur pour propos diffamant sur notre ami, car j'assume mes propos et mes renseignements sont justes et je ne triche pas . Je n'aime pas les gens comme toi qui se cache derrière leur "petite personne" quel qu’elle soit, pour faire in fine du mal. Et pour être un français de souche il faut pouvoir justifier de ses origines justement , jusqu'en 1515, pourquoi 1515, je ne sais pas , mais c'est ainsi et c'est pour cela, que les généalogistes existent et ont accès à tous les documents sur l'origine de TON NOM , 10 générations en arrière. Voilà camarade. Si tu n'es pas raciste tu n'en ai pas loin, car tu prônes le faux pour savoir le vrai , et comme le serpent tu te caches sous une pierre . Et dit nous d'ou tu viens, ton âge et ton pays et pour mon adresse IP , pas besoin, dit à ton cousin que je me teins à sa disposition et dit lui que je suis aussi un ancien collègue, il vas comprendre lui.!!!
xelore
Date : le 06 mars 2018 à 01h35
Ohé Camarade, Je na' pas l'habitude de tutoyer les gens , mais là tu vas trop loin. Je me suis fait modérer pour avoir dit "maguouille " mais là on est loin de tout cela . Tu es en train d'insulter le camarade et non frère par que ni lui ni toi êtes des frères, sinon cela se saurait. Tu parles de ton cousin qui est dans la police , et bien rien qu'en faisant cela tu fait une erreur , car c'est toi qui accuse et si ton cousin tenait compte de tes propos , il risque la prison, ok ? En fait tu profites toi même d'une situation, que tu as obtenu par mariage avec une française "d'origine marocaine ". Attends explique toi ?, si j'ai bien compris, cette femme a elle aussi obtenue la nationalité française tout en étant marocaine c'est bien ça ? ensuite elle a demandé un regroupement familiale ? C'est bien ça non ? et toi tu es quoi dans tout cela ? français ? marocain? algériens ? en tout cas tu es un émigré économique !!! Sinon tu serais resté ou tu étais. Je ne connais aucun maghrébin qui a quitté le "bled" , si ce n'est pour de l'argent de l’Europe et française si possible, celui qui dit le contraire est un jean foutre. Donc tu es malvenus pour critiquer un homme Algérien, que je ne protège pas car il cite trop souvent dieu pour être honnête, mais reconnait que tu n'es pas triste toi non plus !!! Et pour finir je dirais que tu connais trop bien la doctrine du FN et de ALLIOT que tu cites à bien plaire, pour ne pas être du coté des profiteurs. Je t'ai bien lu et je sais que l'hypocrisie est HARAM et que tu t'en sert trop souvent pour ne pas être condamner. L'immigrations de masse est une manipulation américaine et si tu veux des preuves j'en possède des "tonnes" , mais je ne crois pas que se soit une lecture pour des enfants de ton âge ! Et non.. je ne te dénoncerais pas au modérateur pour propos diffamant sur notre ami, car j'assume mes propos et mes renseignements sont justes et je ne triche pas . Je n'aime pas les gens comme toi qui se cache derrière leur "petite personne" quel qu’elle soit, pour faire in fine du mal. Et pour être un français de souche il faut pouvoir justifier de ses origines justement , jusqu'en 1515, pourquoi 1515, je ne sais pas , mais c'est ainsi et c'est pour cela, que les généalogistes existent et ont accès à tous les documents sur l'origine de TON NOM , 10 générations en arrière. Voilà camarade. Si tu n'es pas raciste tu n'en ai pas loin, car tu prônes le faux pour savoir le vrai , et comme le serpent tu te caches sous une pierre . Et dit nous d'ou tu viens, ton âge et ton pays et pour mon adresse IP , pas besoin, dit à ton cousin que je me teins à sa disposition et dit lui que je suis aussi un ancien collègue, il vas comprendre lui.!!!
Citation
manassik à écrit:
Aleikoum Salam Tu as rien à me prouver , ben c est clair que moi je crois pas un mot à ta situation , et c est mon droit non ????tu as trop menti jusqu a présent pour être crédible. Après je suis pas préfet mais j ai un cousin qui travaille chez la police je peux très bien lui demander qu' il verifie ton identité via ton adresse ip. Oui toi qui vient tjs nous parler de guerrier blabla et être venu en France pour être esclave économique démontre que tu as une fausse fierté inventer de toutes piece , sache que je cherche à faire le.contraire de toi en cherchant à partir dans un pays musulmans sachant que j ai largement plus de circonstance atténuantes . Toi tu as aucune excuse et je te le répète tu as commis un grand péché . Ma.femme est française d origine marocaine mon cher ignorant que j ai rencontrer en France et j ai pris aucun péché le fait de l épouser et ma belle famille vient pas mentir sur la réalité d avoir émigré en France .ca a rien à voir avec la fierté . De plus Je t ai jamais dis que j étais un français de souche Toi tu es tellement raciste que tu prends la race avant le din. D ailleurs parle pas de ma belle famille laisse les en dehors de ca ,frustré . Alors aliot il a raison ou c est un raciste ? ???? N oublie pas que tu as fais comme lui. L arroseur arrosé après il fait genre qu' il veux parler de ce phénomène alors qu il en est un acteur principale en France. Sa sert absolument à rien de parler de ca avec toi vu tu es pas chez toi et tu tiens un double discours . Retourne en Algérie après on en parle si tu veux mais l amour de l euro est trop fort pour toi le pseudo fier .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com