Menu

Culture   Publié

De la calligraphie en Tifinagh

Temps de lecture: 1'
Moulid Nidouissadam est un calligraphe marocain à suivre de très près. / Ph. Capture d'écran Vimeo

Moulid Nidouissadam est un calligraphe marocain à suivre de très près. Depuis 13 ans, le jeune homme fait du «militantisme artistique» pour faire connaître la calligraphie Tifinagh. L’artiste, originaire de Taliouine (sud du Maroc) explique dans une vidéo de Zoé Piazza publiée il y a près d’une semaine sur Vimeo : «Le Tifinagh est une écriture millénaire du peuple berbère. (…) La technique [d’écriture calligraphique en Tifinagh], je lai créée moi-même, ça n’existait pas auparavant».

Poétique, le natif de Taliouine dit qu’il faut beaucoup d’expérience pour «faire danser» les signes. Sa technique lui permet d’être reconnaissable, «les gens qui voient ce fond noir avec couleur jaune ou bleue se disent c’est la calligraphie de Moulid», confie, fier le calligraphe.

L’un de ses objectifs, à travers son art, est de «faire de la calligraphie écologique». Moulid Nidouissadam utilise des matériaux naturels, et vu ses origines de Taliouine, la capitale du Safran au Maroc, l’artiste utilise le safran dans son travail.

«Je vois la calligraphie arabe, hébraique, chinoise et je me dis pourquoi pas une calligraphie amazighe?»

Moulid, calligraphe de tifinagh from Zoé PIAZZA on Vimeo.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com