Société Publié

Enlevé par sa mère, un enfant britannique se trouverait au Maroc

Alex Batty, un Britannique de 12 ans, serait au Maroc avec sa mère et son grand-père qui disent vouloir mener un «mode de vie alternatif». La police de Manchester n’a pas encore repéré l’enfant. Elle recherche les deux adultes pour enlèvement présumé.

Temps de lecture: 2'
Alex Batty (12 ans) est recherché par la police de Manchester, qui soupçonne sa mère et son grand-père d’être derrière cette disparition. Oldham Times (PA)

Un jeune britannique de 12 ans aurait été enlevé par sa mère et son grand-père, qui l’auraient emmené avec eux au Maroc, à l’encontre d’une décision de justice ne leur octroyant pas la garde de l’enfant. Selon la BBC, la police britannique soupçonne les trois habitants de Manchester de s’être rendus à Melilla après un voyage en Espagne. Ce mardi, la BBC et le Guardian indiquent qu’ils se seraient installés dans une région du Maroc.

Melanie Batty (37 ans) et David Batty (58 ans) sont ainsi recherchés pour enlèvement présumé. Ce ne serait pourtant pas pour la première fois que l’enfant aurait voyagé avec eux dans le royaume, selon sa grand-mère maternelle, Susan Caruana (62 ans).

En effet, celle-ci a indiqué à la BBC que les deux recherchés avaient déjà emmené Alex Batty au Maroc en 2014. La tutrice légale de l’enfant pense qu’une récente dispute entre elle, Melanie et David aurait conduit à cet enlèvement présumé, insistant sur le fait qu’Alex serait au Maroc «comme la dernière fois».

Partis au Maroc «mener un style de vie alternatif»

La BBC rappelle qu’Alex a été vu avec sa mère et son grand-père pour la dernière fois au Royaume-Uni en septembre 2017, après leur voyage en Espagne. Selon la même source, ils auraient été repérés tous les trois dans le port de Malaga le 8 octobre, date à laquelle ils devaient rentrer à Manchester.

Mais la police britannique soupçonne que l’enfant aurait été conduit à l’enclave espagnole Melilla, puis à une région du Maroc. Malgré une enquête approfondie en collaboration avec la police ibérique, aucune trace n’a pu être trouvée.

Suzane Caruana soutient que la volonté de sa fille de «mener un style de vie alternatif» aurait mené celle-ci à poser ses valises au Maroc. Selon le Telegraph, Melanie et son père avaient exprimé auparavant leurs intentions de vivre différemment, comme le souligne sa mère : «Ils ne voulaient pas qu’Alex aille à l’école car ils ne croient pas en l’efficacité de l’école conventionnelle.»

«Je l’aime tellement. Mais je commence à penser que je ne le reverrai plus jamais. J’espère que l’appel à témoin lancé par la police aidera à le retrouver», a déclaré la grand-mère d’Alex, qui s’inquiète que son petit-fils ne soit plus scolarisé, privé de soins de base dont tout enfant doit bénéficier.

De son côté, la police de Manchester tente encore de retrouver l’enfant, en espérant que l’appel à témoin puisse aider à le retrouver sain et sauf.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com