En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié

Les raisons de la crise silencieuse entre le Maroc et l'Espagne

Tension sourde entre le Maroc et l’Espagne. Motif : la décision marocaine d’intégrer le Sahara dans ses eaux territoriales aurait provoquer des grincements de dents à Madrid, auprès du gouvernement mais également au sein de l’armée.

Les rois Felipe VI et Mohammed VI à Rabat / Archive - DR

Les relations maroco-espagnoles traversent une mauvaise passe. «Pour l’instant nous sommes au stade de la crise silencieuse», nous confie une source proche du dossier.

«En cause la décision prise, le 7 juillet, par le gouvernement marocain d’intégrer l’espace maritime du Sahara dans ses eaux territoriales. Certes officiellement le gouvernement Rajoy n’a pas encore manifesté son opposition contre la mesure mais il y a des signaux qui ne trompent pas», souligne-t-elle.

«Il est rare de tomber sur une crises déclarée entre les deux pays, comme celle de l’ilôt Leila de 2002. D’habitude, les tensions s’expriment officieusement. Ainsi, la mobilisation de Podemos contre la décision du cabinet El Othmani et en faveur du "Hirak" n’est pas innocente», explique notre interlocuteur.

Le Maroc a des cartes pour défendre ses intérêts

«A cela s’ajoute le message de remerciement de José Maria Aznar, publié le 20 juillet, à l’armée espagnole pour la "récupération", selon ses dires, de l’ilôt Leila. Un message accompagné par la diffusion par la revue «Interviú» d’une vidéo qualifiée d’ "inédite" sur le déroulement de l’opération et l’arrestation de six membres des Forces auxiliaires», ajoute-il.

Ces tensions devraient se prolonger. Le 9 septembre prochain, à Ceuta, la ministre de la Défense et la reine Sofia, la mère de Felipe VI, présideront une cérémonie militaire.

«Dans ce face-à-face, le Maroc a entre ses mains des leviers qui devraient lui permettre de défendre ses intérêts stratégiques, telle la coopération contre l’immigration clandestine ou l’accord de pêche qui profite d'abord aux pêcheurs espagnols. Deux cartes non-négligeables», explique la même source. Sur le premier volet, plusieurs voix ont pointé un certain «relâchement du Maroc dans la gestion des flux migratoires irréguliers» aux portes des enclaves espagnoles en territoire marocain. 

Pour l’instant donc la confrontation entre l’Espagne et le Maroc s’effectue à fleuret moucheté. «Néanmoins l’escalade est somme toute prévisible, notamment si le Maroc ne fléchit pas sur sa décision d’intégrer l’espace maritime du Sahara dans ses eaux nationales. Et d'éviter de reproduire la même erreur, d’il y a quatre ou cinq ans, lorsqu'il avait reporté la construction à Tan-Tan, en face des Iles Canaries, d’une station de dessalement d'eau par l’énergie nucléaire (ndlr : qui aurait été confiée à la Chine) après des pressions de l’Espagne», conclut-elle.

3 commentaires
imtiyaz
Date : le 12 août 2017 à 23h53
. Les espagnols ne sont ni fidèles ni sinceres à 100 % la bataille d'Anoual est toujours omniprésente chez eux. On peut constater le nombre impressionnant d'églises dans les territoires qui étaient colonisés par les arabes. D'ailleurs la plus grande production du porc est en Andalousie. Aujourd'hui l’Andalousie est devenue plus riche que le nord. J'ai connu l'Espagne de l'époque de Franco quand la misère les rongeait où les catalans traitaient le sud espagnol d'arabes. Le roi ne doit pas se tromper d'adversaire. en plus si l'Algérie apprend qu'il ya problème entre le Maroc et l’Espagne elle va se se mettre en quatre pour aider l'Espagne .
HomLibre33
Date : le 12 août 2017 à 22h29
Les interprétations hasardeuses de Yabiladi dans cet article ne sont ni sérieusement argumentées, ni fondées. " La crise silencieuse " que vous évoquez est une supputation. Nous voudrions avoirs les arguments avec des sources sérieuses, des noms , des déclarations officielles. Le Maroc est dans son droit au Sahara et il fait ce qu'il veut chez lui.
youssef1851
Date : le 11 août 2017 à 21h18
Ne faites pas des Marocains " des CH'MAYETES " l'humiliation perpetrèes à l'ilot layla est encore rècente, Assez d'humilier votre peuple , Vivre en " CH' MATA " ce n'est pas dans nos us
Dernière modification le 12/08/2017 23:53
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com