En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Economie Publié

Maroc Telecom : Le 1er trimestre 2011, moins reluisant qu'en 2010

Temps de lecture: 1'
DR

Les trois premiers mois de l’année en cours ont été moins fructueux pour Maroc Telecom que ceux de l’année dernière. Ce repli, (7,2% du résultat d’exploitation consolidée) s’explique par la faible croissance du chiffre d’affaires du groupe au Maroc et par les résultats mitigés de ses filiales africaines.

La concurrence des deux autres opérateurs téléphoniques du marché marocain, Méditel et Inwi, obligeant Maroc Telecom à des efforts promotionnels explique également cette régression de l’opérateur historique. Et ce, bien que l’activité mobile (+1,4%) et l’Internet mobile (44%  de part de marché, numéro un) de la filiale de Vivendi aient connu des accroissements. Dans le continent, ses filiales Mauritel (Mauritanie) et Sotelma (Mali) enregistrent respectivement des hausses de 5,8% et 36%, alors qu’Onatel (Burkina Faso) et Gabon Telecom ont baissé, durant le premier trimestre 2011 de 7% et de 11,5%.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com