En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Média Publié Le 25/11/2016 à 18h07

Combattre la violence faite aux femmes avec du maquillage : Lilya Mouline s’explique, 2M présente ses excuses

Le camouflage des traces de violences par du maquillage est une pratique assez courante chez les femmes. Or, ce genre d'astuce, donné à l'occasion de la Journée mondiale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes, a particulièrement irrité les internautes marocain(e)s. Qu’en pensent la présentatrice de l'émission et la chaîne en question ?

Capture d'écran de l'émission de « Sabahiyate 2M » du mercredi 23 novembre. / Ph. 2M.ma

Sacrée bourde - quoi que le terme est encore bien indulgent. Depuis mercredi 23 novembre, la deuxième chaîne nationale est au coeur d'une polémique. Et pour cause, l'émission «Sabahyate 2M», qui consacrait ce jour-là son numéro aux violences conjugales à l’occasion de la Journée mondiale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, a tout bonnement eu l'idée, dans la rubrique «beauté», de livrer des astuces de maquillage pour cacher les bleus au niveau du visage.

La maquilleuse Lilya Mouline, chargée de cette rubrique, introduit sa «leçon» (8''54 min) par un constat dont personne, vraiment personne, ne se serait douté : les violences conjugales sont un sujet «désolant», qu'on «ne devrait pas avoir à aborder», mais «qui existent malheureusement». Que nenni des chiffres. Elle explique plus loin que cette «solution» a été suggérée pour commémorer cette Journée mondiale. «Le maquillage est destiné à cacher les bleus et les blessures suite à des violences, qui peuvent aussi survenir suite à d’autres incidents», dit-elle.

Comment faire, donc, pour dissimuler ces ecchymoses que nous ne saurions voir ? La maquilleuse invite les femmes à utiliser «la poudre verte de la palette pour les zones rouges au niveau du visage pour bien les masquer», en employant des «pinceaux de petite taille pour ne pas irriter cette zone». «Procédez par des tapotements et évitez de trop insister. Utilisez la couleur orange pour les zones bleues», précise-t-elle.

«Nous vous avons donc donné une astuce pour vous maquiller, poursuivre votre vie et même vous rendre à votre travail sans avoir de souci à vous faire. Merci, je vous souhaite des jours meilleurs.» Voilà donc comment, grâce à l'une des chaînes les plus regardées du Royaume, des femmes victimes de violences peuvent dormir sur leurs deux oreilles : proches, collègues et badauds n'y verront que du feu.

Espérons qu'aucune fillette (ou garçonnet) n'aura ouvert de grands yeux candides à ce moment là devant son petit écran. Car le message véhiculé a de quoi suscité l'inquiétude. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont déclenché un déluge de critiques, fustigeant l’équipe de l’émission et celle de la chaîne d’Ain Sbaâ. Et de tourner en dérision les «conseils» de la chaîne.

Lilya Mouline : «On ne cautionne pas» les violences à l’égard des femmes

Contacté par Yabiladi, Lilya Mouline s’explique sur la rubrique de l’émission. «En aucun cas on ne cautionne ce genre de chose. Ça a été traité par le service juridique pour encourager les victimes à poursuivre leurs agresseurs», nous confie-t-elle.

«On est là pour essayer de donner des solutions à ces femmes qui, les pauvres, mettent leur vie sociale de côté, pendant une période de 2 à 3 semaines, le temps que leurs blessures disparaissent. Ces femmes là ont déjà été soumises à une humiliation morale et n’ont pas besoin de subir le regard d’autrui», insiste-t-elle.

La responsable de la rubrique «beauté» poursuit ses explications, notant qu’il s’agit d’un «artifice qui permet de continuer à vivre normalement en attendant que justice soit faite». «Les femmes ont honte de sortir dans la rue avec des bleus sur le visage. En plus de ce qu’elles ont vécu, doivent-elles être mises de côté et enfermées chez elles le temps que ces bleus partent ?», interroge notre interlocutrice.

«Franchement, si je peux remonter le moral à une femme qui a déjà subi une humiliation pareille pendant quelques jours et lui permettre de traverser cette période, je n’hésiterais pas. Pour les plaintes, je ne suis pas là pour juger. D'ailleurs, toutes les femmes ne doivent pas juger. On est là pour conseiller et pour offrir certaines solutions à notre manière, qui sont peut-être artificielles mais vitales pour les femmes concernées.»

La direction de 2M présente ses excuses «les plus sincères»

A contre-pied du silence radio entrepris dans de pareils cas, 2M a décidé d’apporter des éclaircissements suite à la rubrique «maquillage» portant sur «le camouflage des traces de violences». La direction de la chaîne «estime que cette rubrique est complètement inappropriée et comporte une erreur d’appréciation éditoriale compte tenu de la sensibilité et de la gravité du sujet de la violence faite aux femmes», lit-on sur le communiqué de 2M, publié ce vendredi.

La direction juge aussi que «cette approche est en contradiction totale avec la ligne éditoriale de la chaîne, avec la charte 2M de valorisation de l’image de la femme et surtout avec l’engagement de 2M depuis 27 ans en faveur de la défense des droits de la femme. Engagement connu et reconnu par notre public et par la société civile».

Rappelant que l’émission «Sabahyate» a diffusé durant toute la semaine des rubriques sur l’arsenal juridique en matière de protection des droits des femmes, la chaîne présente ses excuses «les plus sincères pour cette erreur d’appréciation».

«La chaîne s’engage à prendre les mesures nécessaires envers les personnes responsables de cette erreur et à renforcer les outils de contrôle et d’encadrement à ce sujet», poursuit la même source. Puis de conclure avec des remerciements à l’adresse des citoyens «qui, à travers les réseaux sociaux, ont fait preuve d’une vigilance à laquelle la chaîne est très attentive». Ces derniers ont d'ailleurs lancé une pétition pour que la HACA se saisisse de l'affaire.

Article modifié le 25.11.2016 à 18h58

3 commentaires
wakrim
Date : le 26 novembre 2016 à 23h01
Salam Une ‘youtubeuse’ anglaise, connue pour sa chaîne sur le maquillage, a posté en juillet 2012 une vidéo expliquant comment masquer les bleus. Cette vidéo, intitulée « Comment vous présenter du mieux possible le lendemain » a été financée par Refuge, une association proposant des hébergements pour les femmes et les enfants victimes de violences domestiques. Elle avait suscité un débat sur Twitter avec le hashtag #dontcoveritup (“ne le masquez pas”). http://oumma.com/13293/un-celebre-hadith-saffiche-metro-allemagne Le rappel est un bien fait. “Le meilleur d’entre vous est celui qui se comporte de la meilleure façon avec son épouse", c’est dans la langue de Goethe et dans le métro allemand que ce célèbre hadith a délivré son ode à la femme et à l’exemplarité, brisant magnifiquement tous les préjugés à l’égard de la gent féminine, mais aussi de l’islam. Un seul hadith réussit là où nombre de slogans échouent, au nom de la "paix pour tous, et la haine pour personne"
yab7mars2017
Date : le 26 novembre 2016 à 00h17
En cas de difficulté dans l'ouverture du lien, vous le copiez et le collez dans la rubrique google recherche ou autre moteur de recherche et vous aurez l'accès. Sinon, vous passez directement au : www.cvjn.overblog.com C'est travail très documenté. France
yab7mars2017
Date : le 26 novembre 2016 à 00h10
Sacrée bourde - quoi que le terme est encore bien indulgent. Depuis mercredi 23 novembre, la deuxième chaîne nationale est au coeur d'une polémique. Et pour cause,... Lire l'article associé
Dernière modification le 26/11/2016 23:01
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com