En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Culture Publié Le 18/10/2016 à 12h15

Caricature : Pour avoir partagé un prix avec un Israélien, Gueddar est dans le viseur des anti-normalisation

Les caricaturistes Michel Kichka et Khalid Gueddar. / Ph. Pascal Lachenaud, AFP

Le caricaturiste Khalid Gueddar est dans le viseur de l’Observatoire marocain anti-normalisation avec Israël. L’ONG lui reproche d’avoir partagé le «Prix de l’humour vache» qu'il a reçu cette année avec le caricaturiste israélien Michel Kichta. Sans le citer nommément, elle «dénonce tout acte de normalisation sous n’importe quelle couverture artificielle qu’elle soit» dans un bref communiqué posté sur sa page Facebook, accompagné de la photo des deux caricaturistes.

«D’abord, Michel Kichta est un ami. Nous sommes membres de l’association ‘Cartooning for peace’, créée en 2006 par l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan. Ensuite, je ne pouvais pas savoir que j'allais gagner le prix et, de surcroît, le partager avec mon ami Kichta», nous confie Khalid Gueddar.

Celui de s'interroger : «Je ne sais pas pourquoi ils m’attaquent alors que le Prix de l’humour vache est organisé en France et non en Israël. Des caricaturistes palestiniens y prennent part annuellement. Ces gens-là veulent être plus Palestiniens que les Palestiniens».

Et de rappeler que Yasser Arafat avait partagé son prix Nobel de la paix de 1993 avec les Israéliens Shimon Pérès et Yitzhak Rabin.   

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com