Menu

Politique Publié

Législatives : Le RNI refuse la « démission » de Mezouar

Temps de lecture: 1'
Salaheddine Mezouar / DR

Salaheddine Mezouar est toujours président du RNI. Le bureau politique de la Colombe a refusé la «démission» présentée, dimanche soir, par l’actuel ministre des Affaires étrangères, à l’occasion d’une réunion consacrée à l’évaluation des résultats de la Colombe au scrutin du 7 octobre. Rappelons que le RNI n’a pu glaner que 37 sièges contre 52 en 2011.

Mezouar a été propulsé à la tête du RNI en  janvier 2010 après avoir pris la tête d’un «mouvement de redressement» contre l’ancien président du parti, Mustapha Mansouri. Sa présidence reste marquée par sa coordination avec le PAM. Même au gouvernement Benkirane II, à l’issue du remaniement du 10 octobre 2013, il a toujours défendue les postions du Tracteur.

Cette «démission» de Mezouar a permis au RNI d’être au centre de l’actualité de la soirée du dimanche 9 octobre. Rappelons qu’au sein de la Colombe, les nominations et les révocations des chefs du parti obéissent à d’autres règles émanant de parties extérieures au RNI.

La classe
Auteur : francomarocophile
Date : le 10 octobre 2016 à 08h17
Ce Monsieur a beaucoup de classe (au sens propre et figuré), il représente bien le Maroc á l'étranger, j'espère qu'il restera ministre des affaires étrangères.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com