Menu

Article

Maroc : La présidente de l’AMDH blessée lors d’un sit-in à Rabat

Après une manifestations très pacifique lors de la «Journée de la dignité» le 20 février à Rabat, un tournant violent s'est opéré aujourd'hui dans la capitale marocaine. Lors d'un sit-in annoncé hier, une confrontation entre pro- et anti-manifestants a eu lieu, au moins 5 personnes auraient été blessées.

Publié
Khadija Riyadi, présidente de l'AMDH.
Temps de lecture: 1'

Des affrontements ont opposé cet après-midi à Rabat (place Bab El Had) des pro- et anti-manifestations, faisant des blessés. Parmi eux, Mme Khadija Riyadi, présidente de l’Association marocaine des droits humains ainsi que d’autres membres d’ONG de droits humains et un journaliste.

La présidente de l’AMDH serait actuellement admise aux urgences à l’hôpital Ibn Sina de Rabat, d’après Mohammed El Aouni, le coordinateur du Réseau marocain de soutien au mouvement démocratique maghrébin, joint au téléphone.

La même source assure que les anti-manifestations seraient composés de «voyous» . A l’issue de la marche d’hier, les initiateurs du «mouvement du 20 février» avaient promis de se rassembler tous les soirs pour se faire entendre.

Interview de Khadija Riyadi lors de la manifestation du 20 février 2011 à Rabat

Pourquoi elle parle en français???
Auteur : neoneo
Date : le 24 février 2011 à 13h14
ou zaydoune, pourquoi s'exprime-t-elle en français? Elle a oublié qu'elle était marocaine et qu'elle s'adressait au peuple marocain? oula seulement la3ay9ate!

Elle méprise les marocains cette vieille gauchiste à 2 balles. Elle prend les marocains pour des anes et veut leur donner des leçons.

Si un jour je la croise dans la rue, je lui foutrais deux claques dans sa sale gueule et lui dirais " va te faire voir chez Castro".
Cette vieille mangeuse de Ramdan doit fermer sa gueule
Auteur : neoneo
Date : le 24 février 2011 à 13h07
J'aime pas cette femme pleurnicharde. Dès qu'elle voit une caméra crie et hurle que les policiers la tabassent. Elle et sa bande de gauchistes, mangeurs de Ramadan feraient mieux d'aller bosser et se rendre utiles. C'est facile de brandir des slogans " on veut du changement,...." Commencer par vous changer vous même bande de gauchistes fachistes arriérés.

Quels changement voudriez-vous? que l'on puisse manger Ramadan tranquillement dans la rue dans punition?

Quand tu les vois, on dirait qu'ils sont tous drogués et parlent avec une grande agressivité. Il faut être fermes envers eux. Et les forces de l'ordre doivent se faire respecter pendant les manif et ne tolérer aucune insulte de la part de ces arrivistes qui n'ont de marocain que la carte d'identité.

De quel droit, ils parlent au nom du peuple marocain?
soyons pragmatique...
Auteur : mokhika
Date : le 23 février 2011 à 20h26
Il faut aller à l’essentiel, il faut être à la fois patriotique, revendicateurs mais aussi pragmatique. Tout marocain est conscient du fait que le Maroc va dans le bon sens, néanmoins il reste beaucoup à faire et c’est pour cela que les marocains sont descendus dans les rues. Veut-on une révolution ou une évolution ? Sincèrement j’opte pour la deuxième option. Le Maroc, sans richesses pétrolières, tire son épingle du jeu grâce à son stabilité. Il faut donc encourager le changement, le revendiquer pacifiquement, tout en ayant à l’esprit que nous sommes sur la bonne voie et qu’il ne faut pas tout chambouler au risque de tout perdre.
Demandons à ce que les ressources du Maroc soient partagées de manière équitable. Demandons à ce que la concurrence économique loyale soit permise. Demandons à ce que les élections parlementaires soient transparentes (notamment dans le milieu rural) et que le parlement joue un rôle plus important. Demandons à ce que les fils du peuple puissent accéder à des postes de responsabilité, finissons avec la gouvernance familiale, la gouvernance de bande.
Conclusions
Auteur : jou6
Date : le 23 février 2011 à 18h15
Moi, je retiens de la manifestation du 20 février
1) que Al adl wa al ihsane n'a pas pu mobiliser plus de quelques milliers à travers tout le pays , où sont passés les 200 000 adhérents qu'ils prétendent.
2) Les associations et partis qui ont rallié la manifestation on dévoilé leurs cartes ; ils ne représentent rien de plus que les dizaines d'individus nécessaires à leur constitution et leurs petites familles.
3) Enfin, Mme RYADI , n'a t-elle jamais perçu les primes contestées (pour ne pas dire illégales) que distribue le ministère des finances à ces employés sans aucun fondement juridique. J'aimerai bien connaitre les sommes qui lui ont été accordées en tant que syndicaliste et si elle les a refusées ou pas. Nous savons, par ailleurs que l'ex-ministre, qui critiquait l'octroi de ces primes lorsqu'il était dans l'opposition, n' a rien fait lorsqu'il a été ministre , ce qui a contribué largement à la dégradation de son image.
Dialogues de sourd.....
Auteur : pouic2011
Date : le 23 février 2011 à 17h26
Au lieu de commenter le discours du Roi,"Que Dieu le préserve",s'adressant aux citoyens en leur disant qu'il ne cédérait pas à la démagogie.Merci Majesté qui en fait de la démagogie,c'est vous ou c'est le peuple,analysons bien la situation,Roi des pauvres.Je pense que vous êtes entourés de vautours sans citer des noms pour ne pas en oublier un,ils vous font dire ce qu'ils veulent ces conseillers.Vous regnez,vous gouvernez seul dans une Monarchie Constitutionnelle.Du jamais vu,dans n'importe quel pays et n'importe quel continent sauf chez nous et chez vous comme de bien entendu garant de la constitution.Que les citoyens se mettent bien en tête que le système est le pouvoir absolu et toutes les revendications du20/02 ne seront jamais prises en considération et je terminerai en vous disant Vive Sa Majesté.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com