Menu

Culture Publié

Malgré les tensions diplomatiques, un festival de l'artisanat marocain à Los Angeles

Temps de lecture: 1'
DR

La culture construit des ponts là où la politique échoue. En dépit des tensions diplomatiques à base de communiqués et déclarations entre Washington et Rabat, les deux pays ont trouvé un terrain d’entente. Jusqu’au 21 mai prochain, la ville de Los Angeles reçoit pour la première, le Festival des artisans marocains, une «expérience interculturelle» qui fait la promotion au cœur du centre de la ville américaine de la musique, l’art, la mode et la gastronomie du Maroc, rapporte un média local.

Ce festival de plusieurs jours est le fruit d’un échange culturel entre le Maroc et la ville de Los Angeles pour créer au centre ville californienne l’ambiance des souks marrakchis avec des produits issus de l’artisanat traditionnel marocain ainsi les créations contemporaines des artistes marocains sans oublier la musique marocaine.

Pour rappel, les relations maroco-américaines ne sont plus au beau fixe depuis le rapport des Nations Unies sur le Sahara. Mais les choses se sont envenimées récemment à cause de la publication en avril d’un rapport du département d’Etat américain très critique sur la situation des droits de l’Homme au Maroc. Dans un communiqué publié un mois après ce rapport le ministère de l’Intérieur s’est fortement insurgé contre un rapport jugé tendancieux.

Le festival culturel de Los Angeles témoigne, si besoin en était, que les deux pays savent aller au-delà d’une «confrontation» sur des questions politiques sensibles et collaborer dans d’autres domaines comme cela a été le cas pour l’acquisition des radios SINGAR auprès du ministère américain de la Défense. Au-delà de la tension diplomatique, l’adage aurait pu dire que la culture adoucit les tensions fussent-elles éminemment politiques. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com