Menu

Finance Publié

AWB souhaite mettre un pied en Egypte en rachetant les parts de Barclay's Bank

Temps de lecture: 1'
DR

Le groupe Attijariwafa Bank envisage  de faire une offre pour le rachat des activités de Barclays Bank en Egypte, rapporte l’agence Reuters citant un cadre supérieur. 

«Nous examinons [le marché bancaire en Egypte] et nous l’avons signalé à Barclays. Une fois que le processus concurrentiel sera lancé, nous espérons recevoir les documents et décider en conséquence», a fait savoir Ismail Douiri, le directeur général de la banque marocaine dans une interview. La déclaration de ce cadre du groupe dirigé par Mohamed Kettani intervient après que la banque britannique a annoncé la semaine dernière son intention de céder 62% de ses parts dans la Barclays Africa dans les 2 à 3 prochaines années. Cette opération comprend la cession de ses activités en Egypte et au Zimbabwe.

Selon des sources de Reuters, les actifs de Barclays dans sa filiale égyptienne s’élèveraient à 400 millions de dollars. La banque britannique y détient 127 000 clients en Egypte où elle est implantée depuis 1864.

Pour le groupe de Mohamed Kettani, le rachat de parts dans la filiale égyptienne de la banque britannique marquerait à coup sûr l’extension de ses activités en dehors du Mareoc. Le groupe Attijariwafa Bank vise à accroître de 30% «son PNB à l’extérieur du Maroc dans les 5 prochaines années. Dans cette stratégie de développement de ses activités à l’extérieur, le groupe bancaire marocain examine la possibilité de mettre un pied en Egypte et au Nigéria. Ces deux pays africains représentent les 2 plus grands marchés bancaires du continent avec des populations respectives de 90 millions et 170 millions d’habitants. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com