En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Faits divers Publié Le 29/02/2016 à 15h39

Etats-Unis : La communauté musulmane choquée après l'exécution de trois des ses membres

Suprise et inquiétude domminent au sein de la communauté musulmane de l'Indiana après l'"exécution" de 3 jeunes musulmans âgés entre 17 et 23 ans. Pourtant en dépit de cette inquiétude grandissante, la police, qui n'a pas encore identifié le ou les auteurs, écarte l'hypothèse du crime lié à la religion. Pour l'obliger à ouvrir une enquête pour crime haineux, un mouvement est en train de voir le jour sur les réseaux sociaux. Détails.

Photo des 3 jeunes musulmans tués (DR)

La communauté musulmane de l’Indiana aux Etats-Unis est sous le choc. Mercredi dernier, 3 jeunes musulmans ont été abattus à Fort Wayne dans l’Etat américain de l’Indiana dans ce que la communauté musulmane qualifie d’«exécution» dont les motifs et le ou les auteurs restent à identifier, rapporte la presse locale.

Pour le chef de la police de Fort Wayne, Rusty York, l’hypothèse du crime raciale ou religieux est écartée. «Il n’y a aucune raison de croire que ce soit un crime haineux ou basé sur la religion ou leur nationalité ou quoi que ce soit», a-t-il confié à un correspondant d’ABC.

Ces déclarations n’ont pas convaincu la communauté musulmane qui se dit inquiète que ce triple meurtre ne soit en fait la manifestation de la stigmatisation dont elle fait l’objet. Même s’ils mettent en garde contre le motif non encore identifié de ce meurtre, la communauté musulmane est choquée. «L’exécution et le terme «musulman» ont toujours été associés dans les esprits des musulmans américains et [ces termes] déclenchent les images douloureuses de 3 belles âmes perdues pour le fait d’être musulmans. Je mets en garde cependant que la raison [de l’assassinat des jeunes] ne semble pas être liée au fait qu’ils soient musulmans» a ainsi réagi sur Facebook, Abdelmageed Ahmed directeur d’un centre religieux situé à Fort Wayne.

L’imam du centre islamique de Fort Wayne, Sharif Hamza préfère lui jouer la carte de l’apaisement. «Chacun dans la communauté de Fort Wayne a montré l’unité et la solidarité contre la violence et s’est levé pour prier ensemble pour les trois jeunes hommes aux côtés de leurs familles», a rappelé l’imam dans un post Facebook.

Les réseaux sociaux pour appeler à la conscience sociale des médias

L’ «exécution» des trois jeunes hommes arrive au milieu d’une campagne de stigmatisation de la communauté musulmane aux Etats-Unis, consécutive aux attentats de Paris et à la fusillade de San Bernardino après lesquels les agressions anti-musulmanes ont augmenté. Il s’y ajoute les sorties médiatiques du candidat favori à la primaire républicaine, Donald Trump qui multiplie les déclarations polémiques ciblant les musulmans au milieu de la campagne pour la maison blanche.

Sur les réseaux sociaux, le triple meurtre a fait réagir. Sur Twitter, certains remettent en question l’application de la loi du fait que le triple meurtre n’ait pas été relié à la foi des victimes. Ces personnes appellent même à ce que l’enquête sur ce triple assassinat sous l’angle du crime haineux. Parallèlement, MPower Change, un groupe musulman d’activisme en ligne a lancé une pétition appelant la police de Fort Wayne à «mener une enquête complète, exhaustive» sur le cas de ces meurtres. MPower Change a lancé le hastag «OurThreeBoys» (Nos 3 enfants) pour appeler à la conscience sociale des médias en espérant que cela réduise la peur grandissante du musulman aux Etats-Unis. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com