Menu

Société Publié

Maroc : Le magistrat Mohamed El Hini révoqué

Temps de lecture: 1'
DR

Mustapha Ramid a eu gain de cause. Le roi Mohammed VI a approuvé les propositions soumises par le conseil supérieur de la magistrature visant à révoquer le juge Mohamed El Hini. Le substitut du procureur du roi près la cour d’appel de Kenitra était depuis deux années dans la ligne de mire du ministre de la Justice.

Outre ses opinions politiques défendant une indépendance totale de la profession, il est connu pour avoir condamné, alors qu’il siégeait au tribunal administratif de Rabat, le gouvernement Benkirane. Il lui reprochait d’avoir honoré l’accord de juillet 2011 qu’Abbas El Fassi avait signé avec des diplômés chômeurs prévoyant de les embaucher sans concours dans la fonction publique. La révocation d’El Hini s’ajoute à celles des juges Ahmed Fathi et Mohamed Anbar. Tous les deux étaient très critiques avec la gestion de Mustapha Ramid.

Par ailleurs, la magistrate Amal Hammani, substitut du procureur du roi près le tribunal de première instance de Sidi Kacem, et deux autres magistrats ont été suspendus de leurs fonctions pour une durée oscillant entre deux à six mois.  

Soyez le premier à donner votre avis...
Démocratie!
Auteur : orlandrf
Date : le 12 février 2016 à 10h51
Ce n'est pas ici que j'ai lu un commentaire affirmant que le Maroc était la plus grande démocratie au monde!!! lol
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com