Menu

Economie Publié

Energies renouvelables : Le Maroc va fournir l’éolien à un des prix les plus bas au monde

La mise en service du projet éolien de 850 MW au Maroc permettra non seulement au gouvernement de faire des économies, mais au consommateur également. L’offre sera une des plus abordables au monde, selon des déclarations du ministère de l’Energie au Sommet d’Abu Dhabi ouvert samedi.

Temps de lecture: 2'
DR

Le Maroc va fournir l’énergie éolienne à un des prix les plus bas au monde avec son futur projet éolien de 850 MW, a indiqué le ministère de l’Energie d’une table ronde ministérielle au Sommet des énergies renouvelables qui s’est ouvert samedi à Abu Dhabi, rapporte le site spécialisé Clean Techica.

Moins de 300 dirhams/MWh

En effet, le Mégawatheure sera facturé à 30 dollars, soit environ 296 dirhams, le prix le plus bas pouvant atteindre les 25 dollars/MWh. Ainsi, le kilowattheure  reviendrait en moyenne à moins de 30 centimes au consommateur marocain, quand le kilowattheure des énergies conventionelles oscille entre 90 centimes et 1,5 dirhams.

Aux Etats-Unis, certaines offres s’élevaient également à 25 dollars, mais ont été majorées d’un impôt sur la production qui représente 30% du prix. C’est une «véritable révolution», a déclaré le secrétaire général du ministère de l'Energie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Abderrahim El Hafidi, qualifiant l’offre marocaine d’«extraordinaire» et «étonnante».

Pour mémoire, le projet de 850 MW a été lancé dans le cadre du plan éolien marocain. Il comprend la construction de centrales à Tanger (150 MW), à Midelt dans la région de Meknès (100 MW), à Jbel Lahdid à Essaouira (200 MW), à Tiskrad dans la région de Laâyoune (300 MW) et à Boujdour (100 MW). Et le défi pour les soumissionnaires à l’appel d’offre lancé en février 2014 était d’allier compétitivité du prix du Kw/h et constitution d'une filière industrielle. Début décembre dernier, sa réalisation a été remportée par le groupement constitué de Nareva, filiale de la holding royale SNI, de l'entreprise allemande Siemens et du groupe italien Enel Green Power.

L'avenir dans les énergies renouvelables

C’est la deuxième fois en deux ans que le Sommet d’Abu Dhabi note un changement conséquent au niveau des coûts des technologies d’énergies renouvelables. L’an dernier, c’est ACWA Power qui remportait un appel d’offres pour un projet de 200 MW d’énergie solaire photovoltaïque à grande échelle à 58,40 dollars/ MWh. C’était à l’époque le prix le plus bas au monde.

Commentant l’offre marocaine relative au projet de 850 MW, le directeur exécutif du Sommet, Adnan Amin, a qualifié ce fait de «changement remarquable». «Avec cela, nous avons (la preuve que) la majorité de la solution (pour l’avenir de la planète) se trouve dans les énergies renouvelables. La question est de savoir comment nous nous y prenons pour y arriver», a-t-il déclaré.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com