Menu

Politique Publié

Des opposants au Polisario demandent à Mohammed VI d’appliquer l’autonomie au Sahara

Khat Achahid, un mouvement d’opposition à la direction du Polisario, appelle le roi Mohammed VI à appliquer le plan d’autonomie au Sahara. Pour eux c’est la solution pour «sauver» la population des camps de Tindouf.

Temps de lecture: 2'
Mahjoub Salek sur le plateau de France 24

Le congrès du Polisario s’est clos sur l’«élection» très attendue de Mohamed Abdelaziz. Il rempile, pour la 12ième fois consécutive, à la tête du mouvement séparatiste. Les caciques du Front sont également assurés de leur présence au secrétariat général. Ces résultats sont dénoncés par Khat Achahid, animé depuis le Pays Basque, en Espagne, par d’anciens membres fondateurs du Polisario.

Pour le mouvement d’opposants, la 14ième messe du Polisario, qui s’est déroulée au «camp Dakhla» est «digne des mises en scène théâtrale des partis uniques pendant la Guerre froide». «Le seul dessein du congrès était de  prolonger, pour quatre années supplémentaires, la vie d’une direction corrompue», explique-t-il dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Un appel à Mohammed VI pour sauver les sahraouis de Tindouf

Khat Achahid a pris la décision de «boycotter définitivement» l’ancienne-nouvelle équipe aux commandes dans le camp Rabouni. Le mouvement lance également un appel  à «tous les citoyens fidèles» pour qu’il en fasse de même. Les frondeurs martèlent que la direction issue du 14ième congrès est «illégitime» et du coup ils expliquent qu’ «elle n’a pas le droit de négocier au nom du peuple sahraoui avec le gouvernement marocain pour décider de notre destin et de notre avenir».

Le groupe dirigé par Mahjoub Salek invite, par ailleurs, le roi Mohammed VI à «rendre effectif sur le terrain l’autonomie élargie», proposée par le Maroc en 2007 au Conseil de sécurité comme solution du différend territorial. La mise en place de l’autonomie permettra «de sauver nos proches des griffes de cette direction corrompue qui a fait de leurs souffrances un commerce juteux», affirme Khat Achahid.

Les opposants demandent l’envoi d’observateurs internationaux à Tindouf

Les membres de Khat Achahid lancent également un appel au secrétaire général des Nations Unies et à son envoyé personnel au Sahara occidental. Ils leur demandent de «se concerter avec nous en tant qu’acteurs politiques qui représentent une partie importante de l’opinion publique sahraouie dans les camps et à l’étranger».

Les opposants à la ligne prônée par Mohamed Abdelaziz et les siens se disent engagés à chercher une solution au problème  «dans le cadre de négociations menées sous l’égide des Nations Unies», et ce «en vue de trouver une solution à un conflit qui n’a que trop duré». Prenant le contre-pied des thèses du Polisario et de ses partisans, Khat Achahid a demandé à l'ONU d’envoyer des «observateurs internationaux dans les camps pour s’assurer» des conditions de vie de la population.

Soyez le premier à donner votre avis...
@Disnay
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 30 décembre 2015 à 00h48
Tout à fait d'accord avec vous. Il faut être vigilant pour éviter les mauvaises surprises et aucune concession sans contrepartie. L'application du Plan d'autonomie doit être synonyme de la fin du conflit avec la bénédiction de l'ONU.

Une solution unilatérale peut arranger les affaires de l'opposition du Polisario, mais elle peut aussi affaiblir la position du Maroc dans ce dossier.
Totalement d'accord
Auteur : FATEM95
Date : le 29 décembre 2015 à 14h56
Le Maroc doit en rester là jusqu'à ce que la partie en face ou l'ONU avance quelque chose. Sinon ce Monsieur est bien gentil, il peut bien quitter le pays Basque et rentrer à Laayoune pour défendre la position marocaine. Cela ferait avancer plus vire le schmilblick.
C'est pourtant clair.
Auteur : Disnay
Date : le 29 décembre 2015 à 14h20
La proposition marocaine appelle une contrepartie : la fin de ce "problème artificiel" . Qui nous garantirait cette contrepartie si nous appliquons unilatéralement notre proposition ? Personne. Le Maroc perdrait une carte diplomatique capitale qu'il détient . Cette proposition ne doit s'appliquer que dans le cadre d'une solution définitive , mise en oeuvre à l'ONU.
un peu confus
Auteur : Hamid
Date : le 29 décembre 2015 à 13h13
L’application immédiate n'est pas une "proposition maximale", c'est LA proposition marocaine, géniale au demeurant, pour mettre fin à ce problème artificiel.

Il est donc grand temps de l'appliquer.
Dernière modification le 29/12/2015 13:24
Non, merci !
Auteur : Disnay
Date : le 29 décembre 2015 à 13h10
L' " application immediate " de l'autonomie serait une betise monumentale ! L'autonomie est une proposition maximale , qui ne peut se réaliser qu'en contrepartie de la reconnaissance de l'ONU de la marocanité indéniable du " Sahara Occidental ". Quant à ce groupe " Khat Achahid ", il n'est qu'une opposition intérieure du Polisario, qui tente, à sa façon , d'obtenir des avantages. Que fait ce monsieur au pays basque, la région la plus " polisarienne " de l'Espagne ? Plus jamais aucune concession .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate