Menu

Société Publié

Brésil : Houda Chaloun repars sur les traces des Marocains de Mazagao

Houda Chaloun, la Marocaine qui a décidé de tout plaquer pour découvrir le monde pendant un an vient de faire escale au Brésil et plus précisement a Mazagao, l'appelation historique de la ville d’El Jadida…

Temps de lecture: 2'
Brésil : Houda Chaloun repars sur les traces des Marocains de Mazagao
Brésil : Houda Chaloun repars sur les traces des Marocains de Mazagao

La Globe trotter marocaine Houda Chaloun vient de faire escale au Brésil. L’informaticienne qui avait quitté le royaume il y bientôt un an pour aller a la rencontre d'autres pays et cultures vient de poser ses valises au Brésil et plus exactement à Mazagao (ancien nom portugais de la ville d El Jadida).

En quelques mois, Houda a visité le Nicaragua, le Costa Rica, la Colombie, l’Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine, avant de faire escale chez les rois du Ballon rond. Houda a réussi un bel exploit en devenant même la 2ème position des Marocaines ayant visité l’Antarctique, juste après Meryem Chadid qui avait gouté aux températures glaciales de la région en 2006.

Sur le chemin de Mazagao

Téméraire et passionnée, l'héritiere d'Ibnou Battouta avoue une fascination pour le voyage, le départ vers l’inconnu. “Pendant de longues années, les vacances annuelles rimaient avec un départ suivant une direction qu’on déterminait à la sortie d’El Jadida et sans aucune destination finale”,  à t elle confié à la MAP. Une étape qu’elle franchit avec bonheur et qui lui permets de revivre l’aventure des habitants portugais de Mazagan qui ont migré vers le fleuve Amazone pour y construire la ville de Mazagao.

Arrivée au Brésil début avril, Houda a déjà visité Rio de Janeiro et traversé l’Amazone, jusqu’à la ville brésilienne aux airs connus. “En arrivant à Mazagao la brésilienne, ce sont quelque part des gens de chez moi que je retrouve. Rien qu’en prononçant le mot Maroc tout le monde se montrait enthousiaste”, raconte l’aventurière avec beaucoup d'émotions de voir un drapeau marocain flotter dans les anciennes ruines de la vieille ville datant de plus de 230 ans.

“En un an j'ai vécu de formidables aventures et des rencontres d'une richesse rare qui laisseront sans aucun doute une trace indélébile . il y a toujours une image, une odeur et un son qui se grave dans ma mémoire, des êtres qui me bouleversent par leur belle âme leur humanité. Ces rencontres m'ont beaucoup porté, poussé de l’avant. Il y a des choses et des richesses qui ne se voient pas mais qui se vivent intensèment », a-t-elle conclu. A quelques semaines de son retour au royaume, Houda Chaloun planifie déjà son prochain  voyage. Mais aucun indiscrétion ne filtre sur la destination ! A suivre... 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate