Menu

Politique Publié

Maroc, Espagne & Google Maps : L'îlot Leïla plus à personne ?

Le géant américain de l’internet, Google, a reconnu jeudi s’être trompé en attribuant l’ilot controversé Leïla (Perejil en espagnol) au Maroc et à l’Espagne. Google qui se dit neutre est décidé à corriger son erreur et à ne plus attribuer le rocher à aucun des deux pays.

Temps de lecture: 1'
Capture d'écran de l'îlot avec Google Maps

Selon la porte-parole de Google Espagne, Marisa Toro, citée par Associated press (AP), Google a appris en juillet dernier que son service de cartographie Google Maps, attribuait par erreur l'îlot au Maroc. Le rocher qui n'est qu’a quelques 250 mètres au large des côtes marocaines, avait été «marocanisé» au même titre que d’autres territoires sous souveraineté espagnole, situés sur les côtes marocaines ou dans la Méditerranée. Un site internet espagnol avait révélé l’information en mars 2010. Quelques mois plus tard, en juillet, l’Espagne avait demandé à Google de lui restituer ses territoires.

L’entreprise siégeant à Mountain View, en Californie, ne veut pas rester au cœur de ces revendications territoriales. Ainsi, selon Marisa Toro, une équipe du groupe a pris contact avec des organisations internationales, dont les Nations Unies. Google a récemment décidé de déclarer l'îlot comme «territoire contesté» qui n’appartient ni  à l'Espagne ni au Maroc. «Nos ingénieurs sont en train de travailler pour faire les corrections», a-t-elle ajouté. En effet, à l’issu de la crise de juillet 2002 entre le Maroc et son voisin du nord autour de l’îlot Leïla, l’accord trouvé stipulait le retour au statu quo antérieur à la crise.

Google n’en finit plus d’être impliqué dans les conflits territoriaux. En début novembre, Google Maps a été à l’origine d’une crise diplomatique entre le Costa Rica et le Nicaragua après avoir commis une erreur (sur 3 kilomètres environ) dans le positionnement de la frontière entre les deux pays, provoquant la colère du Costa Rica.

souveraineté
Auteur : zikobest
Date : le 14 novembre 2010 à 00h07
l’île laila est déjà un territoire marocaine
ilôt Taoura
Auteur : youyerten
Date : le 13 novembre 2010 à 13h47
Ce rochet s'appelle depuis des milliers d'années "Taoura" en langue amazigh. Ce nom n'est ni en arabe ni en espagnole; c'est un térritoire amazigh et fait partie géologiquement de l'Afrique du nord et non pas de l'Europe. Tous les térritoires (Tin knarit, améllila, ...) doivent être rendu au peuple amazigh dont les ancetres les ont nomé depuis des milliers d'années. Les arabes, les espagnoles, les francais et les romains ainsi que les ottomans ne sont que des colinisateurs venus soit de l'Est soit du Nord.
La bonne blague
Auteur : chtichleuh
Date : le 12 novembre 2010 à 22h58
"Quelques mois plus tard, en juillet, l’Espagne avait demandé à Google de lui restituer ses territoires."

La bonne blague... un jours ou l'autre les gringos seront boutés hors de notre territoire !

loul
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com