Menu

Sport Publié

Chamakh à Arsenal : « Je suis hyper content … parce que je m’attendais à tout ça »

Marouane Chamakh, l’international marocain qui évolue à Arsenal était l’invité lundi soir de «Club Liza», l’émission animée sur RTL par l’ancien champion du monde français de football, Bixente Lizarazu. De sa nouvelle vie en Angleterre à son adaptation – difficile hors des terrains de football – et en passant par ses espoirs et ses craintes, le Lion de l’Atlas s’est livré durant une demi-heure au jeu de questions réponses de l’équipe de Lizarazu.

Temps de lecture: 2'
Le jeu d'Arsenal sied bien à Marouane. Photo AFP

Formé à Bordeaux, où il a joué pendant 8 saisons couronnées par un titre de championnat de France en 2009, Marouane Chamakh a décidé de rejoindre l’Angleterre l’été dernier. Les conditions de son départ pour Arsenal, «son club préféré après Bordeaux» n’ont pas été digérées par les Girondins de Bordeaux, dirigeants et supporters.

Ce départ a fait couler beaucoup d’encre, mais la polémique créée est désormais un vieux souvenir. D’ailleurs la presse sportive française s’est beaucoup intéressée ces derniers temps au nouveau Gunner. Dans une interview accordée à Canal+ diffusée à la mi-temps du match contre West Ham le week-end, il a confié que son adaptation a été plus dure que son début de saison fulgurant laisserait paraître. Son passage au Club Liza a témoigné une fois de plus de cet intérêt pour le Marocain. Est-ce parce que les Français ont encore le regret d’avoir loupé celui qui a été sélectionné avec les Bleuets de moins de 19 ans ? Une chose est sure, l’excellent début de saison de Marouane Chamakh n’est pas étranger à cet intérêt.

A la question de savoir s’il était ravi de son adaptation, Marouane Chamakh n’a pas laissé de place au mystère. «Je suis hyper content … parce que je m’attendais à tout ça (pas de ma réussite), mais de ce que je pensais sur le football anglais en général, la passion de ses supporters, le beau jeu,...».  

La vie londonienne, sur et en dehors du terrain

S’agissant du niveau du jeu, il a admis n’avoir pas «eu trop de mal à s’intégrer», parce que la philosophie de jeu d’Arsène Wenger est la même que celle de Laurent Blanc, son ex-coach. Et puis, il s’était «préparé mentalement» à rejoindre Arsenal, un «choix de cœur». Rappelons que l’ancien attaquant de Bordeaux est depuis le début de saison, le joueur le plus utilisé par Arsène Wenger, avec 972 minutes de jeu disputées en 13 matchs. Depuis le début de cette saison, il a marqué 6 buts et provoqué 5 penalties. Il a également fait 3 passes décisives.   

En revanche l’adaptation hors des pelouses  n’a pas été facile. Marouane Chamakh a eu un peu de mal avec la vie quotidienne anglaise, «la langue, rouler à gauche, la façon de manger,…». Pour la nourriture, il a fait la connaissance d’un Marocain qui a un restaurant italien. A présent fini ce temps, où il mangeait dans les restos. Marouane qui s’est installé près du centre d’entrainement de son équipe, a engagé une cuisinière à la maison.

Intégration réussie dans l’équipe, adaptation à la vie londonienne en bonne voie, Chamakh peut désormais se dire fin prêt pour améliorer davantage son niveau de jeu à Arsenal.  Ce mercredi, il se déplace à Donetsk avec son équipe pour affronter le Shakhtar dans le cadre de la phase de retour des poules. Face à cette même équipe, il avait marqué le 5e but de la victoire d’Arsenal (5- 1), il y a deux semaines. Ce but était le 6e du Marocain en 6 matches consécutifs de Ligue des Champions. Un record !

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com