Menu

Sport Publié

La polémique entre Chamakh et les Girondins de Bordeaux enfle

L’international marocain Marouane Chamakh qui désormais fait les beaux jours d’Arsenal, ne finit pas de faire parler de lui à Bordeaux. Ses détracteurs lui reprochent de ne pas avoir été reconnaissant envers son club formateur. Mais le nouveau joueur d’Arsenal a expliqué que la direction de l’équipe bordelaise est la seule responsable de ce qui est arrivé.  

Temps de lecture: 2'
DR

Lundi, Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6, propriétaire des Girondins de Bordeaux, était l’invité du Club de la Presse de Bordeaux. L’administrateur du club bordelais a reconnu que le cas de Marouane Chamakh a été mal géré. «J’assume ce qui s’est passé mais on s’est collectivement trompés sur le dossier Chamakh. On a pensé que ce joueur formé au club prolongerait avant d’être transféré. Chamakh reste un grand joueur mais nous avons perdu du temps», a-t-il dit.

Pour ne pas commettre les mêmes erreurs dans le futur, Nicolas de Tavernost a émis le souhait de voir le club au scapulaire être «plus dur dans la gestion sportive». «Peut-être faut-il que l’on soit plus durs, plus volontaires dans les objectifs, y compris quand ça ne fait pas plaisir», a-t-il insisté.

Ce mea culpa au nom de toute l’équipe dirigeante de Bordeaux, n’a pas pour autant satisfait des supporteurs bordelais. Ces derniers continuent de tirer à chaque occasion sur Marouane Chamakh depuis Londres, où le Marocain a déjà provoqué un but et marqué un autre contre Blackpool en 3 journées de championnat.

C’est ainsi qu’on a critiqué le Lion de l’Atlas plusieurs fois de ne pas avoir agi comme son ancien coéquipier Fernando Cavenaghi prêté par Bordeaux pour un an avec option d'achat de 3,5 millions d'euros au club espagnol du Real Majorque. Le buteur argentin avait préalablement prolongé son bail avec les Girondins pour une saison afin de sauvegarder les intérêts du club, et permettre à Bordeaux de toucher de l’argent en cas de transfert définit.

Les supporters qui n’ont pas apprécié les conditions de départ de Marouane, ont aussi évoqué le transfert de Jimmy Briand, Stade rennais à l’Olympique lyonnais. L’attaquant français avait prolongé de trois ans, quelques mois auparavant, son contrat avec Rennes ; et a permis au club breton de percevoir une indemnité de transfert de 6 millions d'euros.

L’international marocain a répondu à ces critiques, mercredi sur la radio RMC dans l’émission Luis Attaque. Selon lui, son équipe formatrice a été gourmande. «La prolongation n’a pas trop traîné. C’est aussi moi qui ai voulu faire trainer les choses. Du moment où on a voulu me faire prolonger c’était trop tard». Les Girondins auraient donc laissé passer le moment idéal pour maintenir le joueur. «Bordeaux avait le choix et aurait pu me transférer il y a un an. Ils ont pris le risque d’attendre ma dernière année en espérant me prolonger. Ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes» a conclu l’attaquant.

Peut-on vraiment reprocher à Marouane Chamakh d’être ingrat ? Le joueur formé à Bordeaux, a servi dans l’équipe première pendant huit ans. Chamakh aurait été le joueur le moins bien payé de Bordeaux.  Il était longtemps sous payé par rapport à d'autres joueurs de son niveau dans l'équipe (80 000 euros mensuels). Ce n'est qu'à l'été 2009 que Bordeaux a voulu tripler son salaire (200 000 euros) pour le garder. Trop tard! Chamakh avait déjà un pied en Premier League.

Les yeux pour pleurer
Auteur : Codemisti
Date : le 02 septembre 2010 à 18h54
Les bordelais sont mauvais joueurs...un sponsor qui fait jamais de rallonges (M6), un président (JL Triaud), fort sympa mais pas très doué en gestion sportive et une ville pas très enthousiaste pour ses girondins
Blanc, se casse, Cavenaghi et Gourcuff de même....tous les remplaçants ont été prolongés pour 3 ans...une vraie calamité
En plus Marouane a été largement sous payé, par rapport à son niveau et surtout par rapport à ses collègues
Triaud occupe toi de ton négoce de vins et laisse le ballon aux fouteux....Allez l'ohème!
Bordeaux sans Chamakh
Auteur : axis7
Date : le 02 septembre 2010 à 17h02
Franchement après tout ce qu'à fait Chamakh pour Bordeaux, apprendre qu'il était sous payé et en plus qu'on le critique c'est fort!!!
Chamakh a été La STAR de Bordeaux bien avant l'arrivée de Gourkuff et après son arrivée!
Il a eu raison de partir.
Il regardera sans regret son départ après cette ingratitude.
En tout cas Chamakh joue pour le MAROC en selection nationale et çà c'est tout à son honneur et celui des marocains.
Les anglais payent mieux le talent
Auteur : Hamza
Date : le 02 septembre 2010 à 16h39
Chamakh sous payé , ce n est pas ettonnant en France où le talent maghrébin est dévalorisé et les préjugés sont une 2eme culture ( devenue culture d état aujourd hui) .

Les anglais en profitent , ils on bien raison.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com