Menu

Politique Publié

Maroc : Ramid intraitable sur les déjeuneurs du Ramadan et les relations sexuelles hors mariage

Le futur Code pénal continue d’alimenter la polémique entre le ministère de la Justice et une partie de la société civile. L'insistance de Mustapha Ramid à vouloir pénaliser certains «délits» devraient envenimer davantage les relations entre les deux parties.

Temps de lecture: 2'
Mustapha Ramid, ministre de la Justice / DR

Le ministre de la Justice n’est pas prêt de faire la moindre concession face aux revendications des défenseurs des libertés individuelles. Mustapha Ramid a affirmé, ce matin à Rabat, que l’avant-projet de la révision du Code pénal pénalisera toutes les relations sexuelles consentantes hors mariage entre majeurs. Les partisans de ne pas jeûner publiquement le Ramadan sont également dans le collimateur du législateur.

Des sanctions au nom du commandeur des croyants

Dans son réquisitoire contre ces deux «délits», le ministre PJDiste a estimé qu’ils «portent atteinte à l’Islam» qui est la religion officielle de «l’Etat que dirige le commandeur des croyants». Une position qui écarte toute modification ou abrogation des articles 490 et 222 de l’actuelle Code pénal. Le premier prévoit de «l'emprisonnement d'un mois à un an» contre «toutes personnes de sexe différent qui, n'étant pas unies par les liens du mariage, ont entre elles des relations sexuelles».

Quant au deuxième texte il menace «celui qui, notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l'emprisonnement d'un à six mois et d'une amende de 12 à 120 dirhams».

Le maintien de cette sanction est contraire aux engagements internationaux du royaume. Rabat est, par ailleurs, signataire du Pacte international relatif aux droits civils et politiques. Son article 18 souligne que « toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. Ce droit implique la liberté d'avoir ou d'adopter une religion ou une conviction de son choix, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu'en privé».

La mouture élaborée par le ministère de la Justice et des Libertés est la cible de vives critiques des associations modernistes, dénonçant le «conservatisme» du texte.

peace and love
Auteur : MERETA
Date : le 21 avril 2015 à 20h33
Donc on a pas de leçon à recevoir du monde occidental (je perle des politiques et les différents groupes de pression, pas des peuples).

Je sais pas quel âge as tu mais vas lire l'histoire. Sauf qu'aujourd'hui l'histoire ne peut plus être falsifiée.

ça me fait pas rire.
Auteur : MERETA
Date : le 21 avril 2015 à 20h23
mon garçon t'as pas trop compris ce que j'ai écrit mais pas grave, je comprends.

La France et le Maroc ça fait comme le chien et sa queue, où va la France le Maroc la suit. Pour une fois que le Maroc politique décide souverainement je suis très content, n'en déplaise aux voix qui veulent l'occidentalisation du pays comme 2M par exemple.

Bon Hamza si là tu piges rien t'es excusé mon gas.

mr Mereta
Auteur : mohamed algerie
Date : le 21 avril 2015 à 20h19
Les guerres hélas ont eété le seul discours possible pendant des siècles. L occident a fait ses guerres dans le monde et en Europe tout comme les arabes ont fait leurs guerres a d autres nations sous couvert de l islam. Quand un musulman vous met lecouteau sous la gorge et vous demande d embrasser l islam ou vous eêtes un homme mort.
Les arabes ne sont pas blancs comme neige et si l occident s acharné contre eux cela est du a leur faiblesse .utiliser la religion pour s entre tuer est le meilleur cadeau fait a l occident et israël.les autres l occident respecte des pays forts politiquement économiquement.
On ne peut pas lutter contre un occident sans armes .certainement pas avec des salafistes qui appliquent a la lettre la stratégie de l occident.des peuples émancipés responsables jouissants des libertés individuelles sont les armes qui nous font défaut
Cordialement
Anti constitutionnelle
Auteur : Ibn Ziyad
Date : le 21 avril 2015 à 18h05
Il serait tant qu'il soit intraitable vis à vis des pédophiles des corrompus des évadés fiscaux (dont le roi ).

La religion c'est une affaire PRIVEE.
mdr
Auteur : HamzaEHA
Date : le 21 avril 2015 à 13h06
J'adore le commentaire de MERETA, grosso merdo au maroc on a pas le deoit d'être libre parce qu'en france un couple en union libre n'a pas les même droits qu'un couple marié !

Mais on parle du maroc, pas de ton pays la france, on s'en fou de ce qui se passe la bas, on y est pas.

Quitter le maroc ? Pourquoi je devrais quitter mon pays ?

A ALPHAVIRGINIS, quel est le rapport entrepouvoir choisir librement sa religion etne pas pouvoir porter le voile dans un lieu public ? Si tu vie en france tu peux choisir d'etre musulman, catholique, boudhiste ou moine jedï.

Arrete de comparer ce qui se passe en france, d'ailleurs concernant le port du voile c'est un faux problème car rien dans le coran ne l'oblige, c'est une tradition...

On parle du code penal marocain, des libertés pour les marocains, arretez de prendre comme pretexte les pays etranger, vous vivez au Maroc !

C'est marrant cette demarche, quand quelque chose ne vas pas, c'est toujours la faute de l'etranger, et pour justifier un comportement debile, c'est toujours la faute de religion, le marocain lui il n'est jamais responsable, et c'est la le probleme, on est collectivement irresponsables !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate