Menu

Culture Publié

France : Bouchera Azzouz rend hommage aux « daronnes » de Bobigny

Dans un nouveau documentaire signé Bouchera Azzouz et Marion Stalens, les «daronnes» de Bobigny sont particulièrement mises à l’honneur. Les deux réalisatrices y retracent le chemin parcouru par six de ces femmes exceptionnelles, aux religions et cultures différentes, depuis leur arrivée en France.  

Temps de lecture: 1'
DR

A travers leur dernier documentaire,  Bouchera Azzouz et Marion Stalens rendent hommages aux femmes de Bobigny, la commune chef-lieu de la Seine-Saint-Denis. Celui-ci, intitulé «Nos mères, les daronnes», s’intéresse aux parcours de six femmes en particulier, ceux de Rahma, Sabrina, Yamina, Habiba, Zineb et Aline.

Le film, dont la diffusion est prévue en avril sur France 2, s’intéresse aux origines de ces femmes, à leur arrivée en France, mais pas que. Leur vie de femme, de mère, d’épouse et de citoyenne, est également au cœur du sujet, souligne le site d’actualité Atlasinfo.fr.

Avortement clandestin

L’avortement clandestin en France, durant les années 70, est aussi évoqué dans le documentaire. Chacune des protagonistes raconte comment elle avait alors vécu ce combat, entre «maitrise des grossesses, la douleur et la solitude».

 «C’est en marge des grandes luttes féministes du siècle dernier que ces femmes issues de l’immigration et habitant dans les quartiers populaires ont inventé à leur manière la liberté. Comment s’affranchir des chaînes qui les ligotent depuis leur naissance. Nous découvrons leurs luttes, leurs vies, leurs désillusions et leurs rêves», explique Marion Stalens, citée par la même source.

 «Nos mères, nos daronnes» a été projeté en avant première, samedi 7 mars, au Magic Cinéma de Bobigny. Après sa diffusion sur France 2, il sera attendu dans des festivals en France et à l’étranger.

Quelle honte!
Auteur : mimicracra77
Date : le 17 mars 2015 à 22h48
C'est une honte d'appeler nos mamans des "daronnes" sachant que ce mot veut dire "tenancière de bordel"
Il faut absolument arrêter d'utiliser ce mot quand on parle de nos mères sinon cela revient a les insulter!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com