Menu

Politique Publié

Tindouf : Un média du Polisario alerte sur la montée de l'influence de Daesh dans les mosquées

Mi-septembre, un groupe en scission d’AQMI prête allégeance à Daesh. Dans les camps de Tindouf, ce n’est pas encore le cas. Néanmoins, l’organisation dirigée par Aboubakr Al Baghdadi y compte de plus en plus d’adeptes.

Temps de lecture: 2'
Camps de Tindouf / DR

Daesh a désormais, ses relais dans les camps de Tindouf. C’est un média, appartenant à l’organisation de la jeunesse du Polisario, grand partisan de la reprise des armes contre le Maroc, qui a diffusé la nouvelle. Le support s’est dit très inquiet des conséquences sur les jeunes, de la promotion faite dans les mosquées de vidéos vantant les opérations de décapitations d’otages et de prisonniers, ponctués de cris à la gloire de Dieu, ainsi que la diffusion de discours de leaders de EI appelant à la «guerre sainte». Des jeunes qui sont souvent sans emploi.

Le Polisario prépare l’envoie d'imams se former en Algérie

La même source s’est interrogée sur le silence observé par Mohamed Abdelaziz et les siens. Ils n’ont rien entrepris, jusqu’à présent, pour limiter la popularité des adeptes de Daesh. Ainsi, les milices chargées du contrôle de la sécurité n’interviennent pas pour déloger les extrémistes des lieux de culte. De même pour les militaires algériens stationnés dans les camps et qui on un rôle primordial dans la surveillance des activités des Sahraouis, un point omis par Futurosahraoui. Il semble que tout le dispositif sécuritaire mis en place depuis plus d’une année, s'est donné pour unique mission de traquer les jeunes commerçants.

Dans le contexte actuel, le Polisario a-t-il les moyens de faire face à la montée en puissance des mouvements intégristes au sein même des camps ? La publication en ligne, citant des «sources bien informées», avance que le Front préparerait sa riposte. Il devrait envoyer des imams qui lui sont fidèles en stages de formation à l’islam modéré dans des zaouïas algériennes de la wilaya d’Adrar.

Du pain bénit pour le Maroc

Si l’alerte donnée par la publication Futurosahraoui n’apporte pas une grande nouveauté, son importance réside dans le fait qu’elle émane d’un média au service des intérêts du Front. Auparavant, les autorités marocaines et certains think-tank américains proches du royaume, ont fait état de la présence de membres du Polisario dans les rangs d’organisation terroristes, tels AQMI ou le MUJAO. Une accusation toujours niée par Mohamed Abdelaziz ou ses soutiens algériens. 

De son côté le secrétaire général de l’ONU, tout en se gardant d’adhèrer à la version marocaine, a relevé dans son dernier rapport sur le Sahara occidental «une frustration de plus en plus grande chez les populations dans les camps de Tindouf, notamment parmi les jeunes». Et de noter «d'importantes activités criminelles et extrémistes dans la région».

Les membres permanents de l'ONU
Auteur : MusulmanGéo
Date : le 11 novembre 2014 à 18h19
Les membres permanents de l'ONU sont les plus gros producteurs d'Armes. Par conséquent s'il n'y a plus de conflit. Que feront-ils de leurs stocks d'armes, que feront-ils de leurs usines d'armement. Que feront-ils de leurs chomeurs ?
Le plus con dans l'affaire c'est l'Algérie qui n'arrête pas de s'acheter des armes.
Le monde est fait ainsi !
Et si l'Algérie dépense son argent pour améliorer la vie de ses otages et de sa population?
Auteur : zsahara
Date : le 18 octobre 2014 à 01h27
L'Algérie qui forme les séparistes pour déstabiliser le Maroc et se tuer ne peut pas former les imams =n'est pas crédible .
La formation peut n'être qu'une couverture pour manipuler et réaliser sa stratégie de division et de haine.
En fait, séparer les familles, fermer les frontières, envoyer les filles et garçons dans des pays non musulmans pour lavage de cerveau est contre l'Islam et la paix en général.
En plus, traiter les otages de tindouf comme des esclaves , sans carte même de refugier et sans pouvoir se déplacer ni s'exprimer est contre les paroles du Khalifa Omar El Farouk: Quand avez vouez prendre les gens pour des esclaves alors que leur mère les a mis libre au monde
L'Argent qui dépense l'Algérie pour contrarier le Maroc doit être dépenser pour améliorer la situation des gens de tindouf et les conditions de vie des algériens (pauvres dans un pays qui se croit le plus riche avec des stocks d'argent de pétrole qui s"épuise avec l'épuisement du pétrole et gaz.
C'est la réalité de la situation
Auteur : FATEM95
Date : le 14 octobre 2014 à 14h48
Les algériens reprochent à leur ministre la gestion de cette réunion. Mais le "pauvre", il est juste prisonnier de la réalité des choses. Le Polisario en tant que mouvement spontané et indépendant n'existe pas. Le MAE algérien ne peut pas inventer une autre réalité.

Ils commencent à toucher aux limites de leur exercice. Ajoute à cela une crise financière qui les guette un peu plus tous les jours (voir n'importe quel journal algérien). On s'approcherait de la fin.

Le Maroc doit continuer tranquillement sa politique et sa tactique. Il a un avantage: il est dans son droit.
@FATEM95
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 14 octobre 2014 à 14h10
Salam,

Je vous invite à lire cet article qui date du 13/10/2014 :

http://www.lemag.ma/Sahara-occidental-l-Algerie-essuie-un-revers-cuisant-a-New-York_a86466.html
daesh ou dahch(anon)
Auteur : EL MOROCCO
Date : le 13 octobre 2014 à 22h40
Dans toutes les mosqués d'algerie c'est kif kif,ce n'est pas pour rien que l'algerie st l'épicentre du terrorisme au maghreb et au sahel,il ne se passe pas un jour sans qu'il n'y est pas un accrochages entre l'armée algerienne et les terroristes
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate