Menu

Politique Publié

Immigration Maroc/Espagne : Rabat aurait reconnu sa passivité dans le contrôle de ses côtes

C'est ce que révèle l'agence de presse espagnole EFE citant le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad. Ce dernier aurait reconnu des dysfonctionnements au niveau du contrôle frontalier et aurait promis de corriger cela "très rapidement".

Temps de lecture: 1'
DR

Le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, aurait "reconnu que l'afflux massif des migrants irréguliers enregistré lundi et mardi [derniers] sur la côté espagnole est dû à des dysfonctionnements du côté du Maroc". C'est ce que rapporte le bureau à Rabat de l'agence de presse espagnole EFE, repris par le quotidien El Mundo.

Mercredi dernier pour rappel, les forces de sécurité espagnoles accusaient leurs homologues marocains de n'avoir pas suffisamment surveillé leurs côtes pour empêcher l'entrée en Espagne de plusieurs centaines de migrants en début de semaine. Un fait confirmé par l'agence européenne pour le contrôle des frontières de l'UE (Frontex). L'organisation affirmait que la gendarmerie chérifienne n'avait pas effectué de patrouille sur les côtes de Tanger et Tétouan, quand la Marine nationale ne surveillait pas les eaux depuis le début de la semaine. La presse ibérique s'était emparée de l'affaire, incendiant les autorités marocaines.

Mohamed Hassad aurait promis la résolution rapide des dysfonctionnements

Selon l'agence de presse EFE, Mohamed Hassad aurait promis que les "dysfonctionnements" notifiés, sans toutefois les préciser, "seront résolus très rapidement".

Pour l'instant, aucune réaction officielle ne filtre au Maroc. Nous avons tenté de joindre le département de Mohamed Hassad pour obtenir de plus amples explications sur les assertions de la presse espagnole, en vain.

Toutefois, il ne serait pas étonnant que Rabat s'engage à faire tout le nécessaire pour respecter ses engagements envers son voisin du Nord dans le cadre de la lutte contre l'immigration irrégulière vers l'Espagne. Depuis de nombreuses années, la collaboration entre les deux pays est exemplaire au point d'être régulièrement saluée par le gouvernement ibérique.

Soyons plus tactique qu eux
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 22 août 2014 à 17h12
Le Maroc a un bon coup a jouer si il le voulait avec le Royaume Uni contre l"Espagne.

Le Maroc doit récupérer Sebta et Melilla pour une question de souveraineté et de stratégie géopolitique commerciale et militaire.
Intérêts militaires
Auteur : Andamo
Date : le 21 août 2014 à 03h08
Je comprends, mais pour faire simple, Gibraltar est l'une des zones les plus stratégiques au monde. L'angleterre tient du côté espagnol, l'espagne du ôté marocain.
En vrai, c'est bourré de radar et très surveillé.
A moins d'une guerre, jamais ils ne lâcheront...
Pas compris
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 21 août 2014 à 00h33
Je suis pour que le Maroc laisse une pression migratoire volontaire aux portes de Sebta et Melilla pour récupérer nos terres.
Demande légitime
Auteur : Andamo
Date : le 20 août 2014 à 06h23
Bah, en quoi ce sont des pantins, il est tout à fait normal que l'Espagne veuille protéger ses frontières et demande au Maroc de respecter ses Accords. D'autant plus que le Maroc est aussi responsable de qui quitte ses frontières. Le Maroc fait la même chose avec ses voisins sans que cela ne t'émeuve.
Qui plus est, ce sont des filières mafieuses qui exploitent le trafic d'être humain et font payer très cher le voyage... Il est aussi légitime d'y mettre fin.
Je ne vois pas en quoi le Maroc s'est soumis.
Honte à nos dirigeants
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 16 août 2014 à 19h51
Ce n'est avec ses pantins que le Maroc verra Sebta et Melilla sous souveraineté marocaine.

L"UE achète les responsables marocains pour faire le sale boulot qu"elle ne veut plus faire.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com