Menu

Sport Publié

Athlétisme : La fédération appelée à plus de transparence dans l’octroi de ses appels d’offres

Dans un courrier adressé à Abdeslam Ahizoune, cinq agences de communication événementielle marocaines protestent contre la procédure d’attribution des appels d’offres de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, dont il est le président. Une initiative motivée par la tenue, en septembre prochain, de la Coupe continentale d’athlétisme, organisée pour la première fois par le Maroc. Explications.

Temps de lecture: 2'
DR

A la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA), l’attribution des appels d’offres pour l’organisation de ses rendez-vous sportifs se ferait dans des circonstances opaques. C’est ce que déplorent en tous cas cinq agences de communication, dont certaines spécialisée en événementiel sportif, dans un courrier adressé, vendredi 25 octobre, à Abdeslam Ahizoune, président de la fédération.

Favoritisme à la FRMA ?

Il s’agit d’Atelier K, Capital Sports Organization (CSO), Optimum, Merca 10 et TLS. Elles reprochent à la FRMA, entre autres, de favoriser une des agences du secteur pour l’organisation de ses principaux événements.

«Nous sommes très heureux d’apprendre que le Maroc organisera en septembre 2014 la Coupe Continentale IAAF. La décision d’attribuer cette prestigieuse compétition au Royaume est une reconnaissance pour les efforts que vous déployez depuis votre arrivée à la tête de la Fédération», soulignent d’abord les responsables de ces cinq agences.

«A cet effet, nous nous permettons de vous contacter afin de vous faire part de notre souhait de contribuer à la réussite de cet événement d’envergure mondiale. Néanmoins, nous tenons à attirer votre attention sur le caractère peu transparent de l’AO lancé par les équipes de la FRMA, favorisant largement une agence de la place», déplorent-ils.

Repérage avant l’heure

Selon le directeur général de l’une des agences, contacté ce matin par Yabiladi : «Nos investigations nous ont appris non seulement que l’AO en question a été rédigé par cette agence, mais plus préjudiciable encore, nous avons eu la confirmation que celle-ci a même effectué des repérages à Marrakech aux côtés de la FRMA et de l’IAAF».

«Il y a déjà quelques années que la majorité des agences spécialisées de la place (et pas des moindres) ont décidé de se rétracter des appels d’offres lancés par la FRMA en raison de l’opacité et du manque d’équité qui les entourent. Notre décision de nous tourner vers vous aujourd’hui est motivée par le simple souhait de voir cet appel d’offres, et ceux qui vont suivre, traités enfin dans la transparence et l’équité les plus entières», ajoute la lettre.

Pour remédier à cette situation, les cinq agences en question réclament «le report de la date de dépôt avec un délai supplémentaire de 30 jours, une visite des lieux en présence des membres de la Commission et de l’ensemble des agences intéressées et l’ouverture des plis financiers en séance publique».

Pour en savoir plus sur cette affaire, nous avons tenté de joindre le standard de la FRMA, sans succès. En tous les cas, celle-ci a bel et bien reçu le courrier. Selon le responsable d’une autre agence signataire, le délai réclamé leur a, d’ores et déjà, été accordé par la fédération. Mais celles-ci ne comptent pas en rester là. Les cinq agences projettent, en effet, d’envoyer une copie de la même lettre au Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, au ministre de la Jeunesse et des Sports Mohammed Ouzzine, ainsi qu’au Conseil de la concurrence.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com