Menu

Article  

Maroc : Ramid dénonce la fermeture des écoles coraniques décidée par son collègue aux Affaires islamiques

En attendant une réaction du chef de gouvernement, c’est Mustapha Ramid qui sort de ses gonds en déclarant publiquement son opposition à la décision du ministre des Affaires islamiques de fermer les écoles coraniques du salafiste Mohamed Maghraoui. Ramid a dit tout haut ce que d’autres ministres PJDistes pensent tout bas. Ils auraient même confié au n°2 de l’Association Prédication pour le Coran et la Sunna que «c’est plus fort que nous».

Publié
Mustapha Ramid marque son opposition à Ahmed Taoufiq / DR
Temps de lecture: 2'

Le ministre de la Justice et des Libertés dénonce la fermeture des écoles coraniques de Marrakech, ordonnée par son collègue chargé du département des Affaires islamiques. Un autre indicateur du degré de cohésion entre les membres du cabinet Benkirane. Mustapha Ramid s’est dit, dans des déclarations au quotidien Akhbar Al Yaoum, «surpris de la décision» d’Ahmed Taoufiq. «Une décision que je rejette catégoriquement» parce qu’elle constitue «une restriction et une atteinte des libertés d’individus sans aucune raison valable».

La constitution accorde la dissolution des ONG à la justice

La constitution a accordé à la justice et non à l'Intérieur, comme c'était le cas auparavant avec la loi fondamentale de 1996, le droit de dissoudre les ONG. «Les associations de la société civile et les organisations non gouvernementales se constituent et exercent leurs activités en toute liberté, dans le respect de la Constitution et de la loi. Elles ne peuvent être suspendues ou dissoutes par les pouvoirs publics qu’en vertu d’une décision de justice», lit-on dans l’article 12 de la constitution. En agissant de la sorte, le ministre des Affaires islamiques a outrepassé ses prérogatives en s’arrogeant les droits de Mustapha Ramid. Ce qui explique d’ailleurs, en partie, la colère du PJDiste. Quant à l’autre partie, elle réside dans la proximité politique et idéologique existant entre les partisans de la Lampe et le cheikh Mohamed Maghraoui.

Des ministres du PJD : «c’est plus fort que nous»

Dans un enregistrement vidéo, Hammad Kabbaj, le n°2 de l’«Association Prédication pour le Coran et la Sunna» révèle que des ministres du PJD lui auraient confié que la décision de la fermeture des écoles coraniques dépasse leurs prérogatives et que «c’est plus fort» qu’eux. Le bras droit de Maghraoui s’est refusé de citer les noms de ces interlocuteurs, mais il a invité les frères de Benkirane à être davantage francs avec le peuple marocain, et ce, en dévoilant les identités des véritables parties opposées aux réformes. «Et s’ils sont incapables de les affronter, ils vaudraient mieux pour eux de présenter leurs démissions du gouvernement», a-t-il lancé.

Hammad Kabbaj a rappelé que depuis la création de son association, en 1976, elle n’a cessé de présenter «de louables services» à la nation. L’ONG de Mohamed Maghraoui, qui se trouve actuellement en Arabie saoudite, avait fait campagne pour le "oui à la constitution" du 1er juillet 2011.

liberticide
Auteur : EL MOROCCO
Date : le 04 juillet 2013 à 19h04
ces gens sont des liberticides,c'est dans leur idiologie faschiste.Le Bédouinisme Wahabo Salafisme est une doctrine qui tord le cou aux vrais preceptes de l'islame,c'est une doctrine qui a à peine 2 siecles avec l'avénement des AL SAOUD,c'est un pacte politico religieux qui n'a rien avoir avec notre madheb souni,maliki,achaari.Il ne faut pas etre naive,avec eux vos droits et libertés en tant que femme passeront à la trappe comme en arabie saoudite,vous n'aurez même pas le doit de conduire une voiture!!!!!!ces ecoles coraniques financées de l'étranger, ont eté crée en dehors de la légalité en vigueur au maroc;pour qu'elles soient légales il faut qu'elle se soumettent aux reglements du ministere des Habous.La loi doit s'appliquer pour protéger nos enfants des dérives politico religieuses.Quand aux salafistes,s'ils ne sont pas contents,ils n'ont qu'a mordre leurs barbes et aller emmigrer en arabie saoudite,ils n'ont pas leur place au maroc .
liberticide
Auteur : EL MOROCCO
Date : le 04 juillet 2013 à 19h02
ces gens sont des liberticides,c'est dans leur idiologie faschiste.Le Bédouinisme Wahabo Salafisme est une doctrine qui tord le cou aux vrais preceptes de l'islame,c'est une doctrine qui a à peine 2 siecles avec l'avénement des AL SAOUD,c'est un pacte politico religieux qui n'a rien avoir avec notre madheb souni,maliki,achaari.Il ne faut pas etre naive,avec eux vos droits et libertés en tant que femme passeront à la trappe comme en arabie saoudite,vous n'aurez même pas le doit de conduire une voiture!!!!!!ces ecoles coraniques financées de l'étranger, ont eté crée en dehors de la légalité en vigueur au maroc;pour qu'elles soient légales il faut qu'elle soumettent aux reglements du ministere des Habous.La loi doit s'appliquer pour protéger nos enfants des dérives politico religieuses.Quand aux salafistes,s'ils ne sont pas contents,ils n'ont qu'a mordre leurs barbes et aller emmigrer en arabie saoudite,ils n'ont pas leur place au maroc .
interdire la liberté
Auteur : lune_claire
Date : le 04 juillet 2013 à 10h40
Méne vers l'extremisme. Il faut laisser exprimer ces gens, car on fermant leur écoles, on stopant tout diaogue, ces gens auront plus de haine, et plus de frustration! et vont mal réagir
quel imbécile
Auteur : imlil7777
Date : le 04 juillet 2013 à 08h49
rien que des imbeciles, ils n'ont pas besoin des salafistes pour gagner de nouveau les élections.
Ces salafistes sont un véritable danger pour le maroc et il faut les expulser du maroc
la somalie a besoin de ce genre de sauvages que constituent les barbaus salafistes
ASSENIR LE CHAMP RELIGIEUX
Auteur : EL MOROCCO
Date : le 03 juillet 2013 à 18h37
Le champ religieux reléve de IMRAT AL MOUMININE,pas de ce MAGHRAOUI ni de RAMID L'enseignement originel islamique est sous la tutelle du ministére des Habous qui est avec la defense le seul ministere de souveraineté encore plus que la defense ,il releve de IMIRAT AL MOUAMININE,Mr Taoufiq asséni son département,c'est son role,.Mr Ramide outre passe ses prérogatives pour des raisons politiciennes puisque deux députés PJD de Marrakech ont eté elu avec le soutien de cette association salafiste en contre partie de fermer les yeux sur leurs activités de prédication Wahabo salafiste sous couvert d'écoles coraniques financées de l'étranger et qui échappent au controle des habous.Constitutionnellement,SEULES les institutions d'enseignements publiques ou privées soumisent au controle de l'etat sont habilitées à dispenser le savoir , le civisme et le religieu à nos enfants,en dehors de ce shema ça ne sera que nourrir la FITNA et l'obscurantisme et l'arrrieration ou même la dépravation .Panarabisme Wahabi salafi:ces trois mots sont un danger pour L'EXTREME OCCIDENT MUSULMAN ,heureusement que la nouvelle constitution retablie l'autenticité de l'identité marocaine(amazigho,arabo,andalouse,hebraique,hassani ) et ce n'est pas le bedouinisme arabo wahabo salafiste qui va changer quelque chose si ce n'est créer la FITNA(comme c'est le cas en ORIENT) .Depuis des siécles le maroc a bien assimilé son islame,et ce n'est pas quelques obscurantistes teleguidés comme ce Maghraoui qui va chambouler notre IMARAT AL MOUMININE constitutionnellement et democratiquement etablie .Le Maroc est SOUNNI /MALIKI/ACHAARI.il ne faut jamais l'oublier.Ce MAGHRAOUI et consort font l le jeu de nos ennemis FI AL AKIDA..
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com