Menu

Article

Maroc : Le ministre des Affaires islamiques ferme les écoles coraniques du salafiste Maghraoui

L’autorité du chef de gouvernement chancelle. Sans consulter Abdelilah Benkirane au préalable, le ministre des Affaires islamiques a ordonné la fermeture des écoles coraniques du salafiste Maghraoui pour non-conformité à la loi de l'enseignement fondamental. Le PJD dénonce une telle mesure. Benkirane, embarrassé, opte pour le silence.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Septembre 2008, le ministère de l’Intérieur fermait les écoles coraniques de l’ «Association Prédication pour le Coran et la Sunna» dirigé par le cheikh, wahhabite, Mohamed Maghraoui. Fin juin 2013, c’est le ministère des Affaires islamiques qui prend la même mesure contre les petites «chapelles» du salafiste, mettant, ainsi, un terme à la lune de miel entre Maghraoui et l’Etat. Pourtant, le religieux, rentré au Maroc au printemps 2011, après deux années d’ «exil» volontaire en Arabie Saoudite suite à sa fameuse fatwa autorisant le mariage des filles de neuf ans, était d’un grand secours au clan conservateur, opposé à ce que le principe de la liberté de conscience soit inscrit dans la constitution.

Sa mission accomplie, voilà que le département d’Ahmed Taoufiq déterre une décision vielle de cinq ans. Dans un communiqué, il justifie la fermeture par la non-conformité de ces écoles coraniques à la loi régissant l’enseignement fondamental, lequel est placé sous la tutelle du ministère des Affaires islamiques. Cette mesure suscite plusieurs interrogations : Pourquoi avoir attendu deux années, depuis que Maghraoui est rentré au Maroc, pour sévir ? Cette décision obéirait-elle à des considérations politiques plutôt qu’au non-respect de la loi, sachant la proximité du cheikh avec le PJD ?

Benkirane n’a pas été consulté

Le quotidien Akhbar Al Yaoum assure, dans son édition d’aujourd’hui, que le ministre des Affaires islamiques n’a même pas consulté le chef de gouvernement avant d’ordonner aux forces de l’ordre de fermer les écoles coraniques de Mohamed Maghraoui. Le journal avance que Abdelilah Benkirane serait déçu par l’initiative unilatérale d’Ahmed Taoufiq. Il faut dire que ce dernier en étant ministre de souveraineté, se place de facto en dehors de la tutelle du chef de l’exécutif. Son supérieur hiérarchique est le roi Mohammed VI en sa qualité de commandeur des croyants. Parfaitement conscient de l’importance du secteur religieux pour la stabilité de la monarchie, Benkirane, lors de la formation de son équipe, avait veillé à épargner le département des Habous des tractations entre ses alliés pour le partage des maroquins ministėriels.

Si Benkirane n’a pas encore réagit à la fermeture coranique de son ami, le salafiste Maghraoui, c’est Abdellah Bouanou qui s'est chargé de le faire à sa place. Dans des déclarations au quotidien Akhbar Al Yaoum, le président du groupe parlementaire du PJD, dénonce une telle mesure, précisant qu'il a interpellé le chef de gouvernement sur cet incident et qu’il attend sa décision.

Les fidèles de Maghraoui un réservoir électoral du PJD

Entre le PJD et Mohamed Maghraoui, les liens sont plus que fraternels. Une source à Marrakech, nous confie que le sit-in, organisé hier, par les partisans du cheikh pour dénoncer la fermeture des écoles coraniques a connu la participation de deux députés du parti de la Lampe, considérés comme des adeptes du cheikh.  

Pour mémoire, aux dernières élections législatives du 25 novembre 2011, les "frères" de Benkirane avaient, largement, bénéficié des voix des fidèles de Maghraoui. La direction du PJD avait ainsi tenu à le remercier en dépêchant, sur place, Mustapha Ramid, fraichement nommé ministre de la Justice et des Libertés.

ecole coranique
Auteur : adilfassi
Date : le 30 décembre 2013 à 21h55
mais c quoi cet etat ils disent que le maroc est musulman j espere que la loi d allah prendra la place
à Monsieur le Ministre des affaires religieuse
Auteur : sakki
Date : le 02 juillet 2013 à 22h34
Monsieur le Ministre
notre cher pays le Maroc a besoin urgent de sortir , de ce monde Arabomusulman qui ont fait de l'Islam l'arme pour
pour prendre le pouvoir et faire reculer, leur société de 20 sc en arrière
nous vous supplions de ne pas céder , comme l'a fait la Tunisie , L'Egypte , L'Iraq, la Somalie' etc....

nous avons besoin nous Marocains
des centres de formations professionnels
des Écoles préparatoires aux grandes écoles
des Usines
des centres sportifs (pour revenir au peloton de tête)
quant à la religion tous les marocains sont croyants pratiquants, et la foi est interne et privée
tous les Marocains sont des musulmans , sauf que l'Arrivé de Ben Kiran la Société marocaine commence à virer vers l’extrémisme, religieux dont notre beau pays , ne mérite nullement ce recule des
jeunes MRE QUI NE VEULENT PLUS D'UN MAROC ISLAMISE
NI LES TOURISTES QUI de plus en plus ils hésitent, de s'y rendre car il n'y a plus de liberté , ils ont peur de se faire taxer de tous les mots immoraux
pourquoi il y en a moins de touristes?
pourquoi il y en a moins des Jeunes et moins jeunes MRE ?
et pourquoi le Maroc recule dans tous les domaines?
c'est à cause de la peur des ces mouvances islamistes qui font peur , elles font peur , en plus le gouvernement les soutiennent
Dernière modification le 02/07/2013 22:50
BRAVO
Auteur : sakki
Date : le 02 juillet 2013 à 22h18
tu as bien parlé
nous avons marre , nous sommes les derniers ou presque, dans tous les domaines , même agricole , dont nous achetions encore des céréales à prix d'or
nous ne savons même pas fabriquer des aiguilles
par contre les barbus , et ces mouvances islamisés à outrance construisent des mosquées comme des champignons, mais jamais des usines ou des centres de formations

merci monsieur le Ministre , au moins vous , vous avez compris, ces barbus qui sont impuissants intellectuellement , ils veulent islamiser encore plus mon cher pays de paix et de tolérance , ces islamistes ils ne savent même résoudre une équation au 1 ier degrés , pour ça , ils se rabattent sur la religion qui est abstrait , et ils endoctrinent les faibles et les ignorants , quant à la société marocaine elle est à 99% musulmane ,
la seule leçon de la religion qui nous acceptons c'est celle de notre guide Amire Almouminine
Dernière modification le 02/07/2013 22:41
Bedouinisme salafi
Auteur : EL MOROCCO
Date : le 02 juillet 2013 à 21h22
Seules les institutions d'enseignements publiques ou privées soumisent au controle de l'etat sont habilitées à dispenser le savoir et le civisme à nos enfants,en dehors de ce shema ça ne sera que nourrir la FITNA et l'obscurantisme et l'arrrieration .Panarabisme Wahabi salafi:ces trois mots sont un danger pour L'EXTREME OCCIDENT MUSULMAN ,heureusement que la nouvelle constitution retablie l'autenticité de l'identité marocaine(amazigho,arabo,andalouse,hebraique,hassani ) et ce n'est pas le bedouinisme arabo wahabo salafiste qui va changer quelque chose si ce n'est créer la FITNA(comme c'est le cas en ORIENT) .Depuis des siécles le maroc a bien assimilé son islame,et ce n'est pas quelques obscurantistes teleguidés comme ce Maghraoui qui va chambouler notre IMARAT AL MOUAMININE constitutionnellement etablie .Le Maroc est SOUNNI /MALIKI/ACHAARI.il ne faut jamais l'oublier.Ce MAGHRAOUI et consort font l le jeu de nos ennemis FI AL AKIDA..
le meilleur moyen d'affaiblir un pays
Auteur : sarafansud
Date : le 02 juillet 2013 à 21h07
le meilleur moyen d'affaiblir un pays et de le mettre a terre, sans tirer une seule cartouche.c'est de donner le pouvoir aux islamistes.
inéxpérimentés en gouvernance; nuls en stratégies politico économiques.gavés d'idées moyenâgeuses et décadentes.en decalage total avec la réalité.
en moins de deux ans ,ils mettrons le pays en faillite.
la tunisie,la libyeet l'égypte en sont l'illustration.
le malie a été sauvé de justesse.la somalie et le nigéria
sont dans la salle d'attente.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com