Menu

Sport Publié

Foot -Transferts : Zerka atterrit à Nantes, Chamakh dans l’incertitude

C’est parti pour deux années. L'international marocain Moncef Zerka vient de signer un contrat qui le mettra au service du FC Nantes (L2 française), annonce mercredi le journal sportif "L'Equipe". Agé de 27 ans, Zerka quitte ainsi l’AS Nancy (L1 français), au terme de onze années de bons et loyaux services. Le transfert s’est effectué sans indemnités à verser au club lorrain mais, plutôt, une prime en cas de remontée de FC Nantes en Ligue 1. Chamakh, par contre, est toujours retenu par son club qui réclame une offre plus élevée à Arsenal.
Temps de lecture: 2'
DR
Le départ de Zerka était déjà pressenti. En effet, le joueur s’était déjà rendu en Turquie pour y subir un test avec le club de Sivasspor. Un test qui, malheureusement, n’a pas été réussi. L’international marocain s’est vu donc obligé de regagner l’hexagone et poursuivre sa carrière à Nancy. Depuis 2005, coïncidant avec la montée en Ligue 1 du club, Pablo Correa, le coach de Nancy, confronté à un manque d’attaquants, avait décidé de l’aligner en pointe. Cette réorientation avait apporté une petite bouffée d’oxygène à la carrière de Zerka dans le championnat Français avec davantage d’apparitions sur le terrain. Résulta logique : son compteur de buts tournait à plein régime et avait connu évolution vertigineuse.

Sa polyvalence et son physique lui ont valu une certaine notoriété au sein de son club. Réputé être un très bon défenseur, il jouait également au milieu de terrain avant de monter plus haut, en attaquant confirmé. Il avait d’ailleurs débuté sa carrière de footballeur dans ce poste, à Orléans, sa ville natale. Il avait intégré le club de Nancy à l’âge de 15 ans, avant d’accéder, en 2001, à la cour des professionnels. Avec 90 matchs en quatre saisons en Ligue 2, Zerka avait achevé d’accumuler l’expérience qu’il lui fallait pour accompagner ses coéquipiers en Ligue 1 (2005/2006). En pleine ascension, il remporte la Coupe de la Ligue à l’issue d’une finale contre Nice (2-1), avec un l’ouverture du score à son actif.

« L’Homme providentiel de 2005/2006 », comme le surnomment certains supporters du club lorrain, a fini donc par rejoindre les canaris de Nantes, reste l’un des grands acteurs du maintien en Ligue 1 de l’AS Nancy.

La confirmation du transfert de Zerka intervient au moment où son autre compatriote, Marouane Chamakh, sur lequel le club londonien Arsenal a jeté son dévolu tout dernièrement, est toujours retenu par Bordeaux. En effet, le club girondin a juge insuffisante l’offre d’Arsène Wenger pour s’attacher les services de l’international marocain. Dans une interview téléphonique accordé à l’agence Associated Press ce mercredi matin, Jean Louis Triaud, le président du club bordelais a souligner « qu’il pourrait accorder à Marouane son rêve » d’intégrer le club londonien si – et seulement si - Arsène Wenger relance les négociations avec une meilleure offre. Arsenal avait en effet proposé aux dirigeants girondins la somme de 7,5 millions d’euros pour le transfert du jeune international marocain, dont le contrat avec le FC bordeaux expire, d’ailleurs, dans un an.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com