Menu

Archive Société Publié

Période d’examens : Mes enfants stressent… et moi encore plus !

Ladies, toutes les mamans le disent ! On dirait que c’est elles qui sont en période d’examens. Que les enfants soient au primaire, au secondaire ou même en études supérieures, les parents stressent et ne savent pas quoi faire pour les aider. Vous vous rappelez ? Il n’y a pas si longtemps que ça, on était nous même des étudiantes stressées, qui stressaient les parents  à leur tour…Alors, aider nos enfants, et surtout, nous aider nous même…

Temps de lecture: 3'
DR

Organiser et encourager !

C’est vrai, ladies, que chacun et chacune veut  le meilleur pour ses enfants.  Nous rêvons d’un avenir prospère pour eux, et nous savons qu’un cursus scolaire sans faute est le mot clé. Le hic, c’est que nos petits bouts de choux ressentent cette pression et ne veulent pas nous décevoir. Ils culpabilisent à leur tour de ne pas pouvoir nous rendre fières ! Et en plus, ils essaient le plus souvent de ne rien laisser paraître !

En ex-étudiantes que nous sommes, nous voyons bien qu’ils dorment mal , mangent peu ou trop et souffrent même parfois de différents maux physiques.

Ladies, nous pouvons jouer un grand rôle à la veille des examens. Certes, l’idée n’est pas d’étudier à leur place, mais de leur donner l’exemple et les aider à s’organiser. Pour commencer, même si le temps est serré, ce n’est pas une raison de le priver des activités ludiques. Un enfant a besoin de jouer, de s’aérer. C’est également valable pour les adolescents. S’il pratique un sport, c’est son moment pour recharger ses batteries et se motiver. La préparation physique est très importante, il faut bien dormir, bien manger et se changer les idées. Au menu de vos enfants, fruits et légumes pour les vitamines, viandes pour les protéines, et surtout beaucoup d’hydratation.

 N’oubliez pas aussi qu’il vaut mieux opter pour plusieurs courtes périodes d’études plutôt qu’une seule longue journée ou soirée. Encouragez vos enfants à dormir tôt et à se réveiller tôt. Le sommeil aide le cerveau à mémoriser les informations apprises, et puis, au réveil les neurones sont plus aptes à apprendre.

Et on n’oublie pas la préparation mentale aussi ! N’hésitez pas à l’encourager lorsqu’il récite une leçon sans faute, par exemple. Et puis, lorsqu’il bloque sur un exercice, ne le grondez pas ! Il a besoin d’avoir confiance en lui ! Rappelez lui ses réussites et dites lui que vous savez qu’il est capable de le faire !  Votre enfant est très sensible à ces marques d’affection. Il s’en rappellera le jour J.

Et nous, parents…

On vous le redit, les enfants sentent absolument tout ! Mais ils le comprennent de travers…Pour eux, papa et maman stressent pour nous, cela veut dire qu’ils ne nous font pas assez confiance pour cet examen, ils savent quelque part que nous allons nous planter !

Il faut donc que les parents fassent un effort pour ne pas montrer leur inquiétude. Attention, il ne s’agit pas non plus de prendre cette période à légère ! Il ne s’agit pas de leur sortir des phrases du genre : «Si tu te plantes, ce n’est pas grave, tu es encore jeune ! Tu te rattraperas l’année prochaine !»

Il faut donc trouver un moyen pour être dans le juste milieu : Pas trop stressé, ni totalement désintéressé ! Chaque enfant est différent. Mais en règle générale, il faut contrôler les préparations, sans être trop sur le dos des enfants. Il faut qu’il sente cette confiance et il faut surtout qu’il sache se débrouiller tout seul et être responsable de ses actes.

Donnez également l’exemple en ramenant un peu de travail à la maison. Soyez organisée, en travaillant à des heures fixes sans oublier de vous divertir. Et puis, faites des projets de vacances avec lui. Parlez lui de ce vous comptez faire cet été, et impliquez le dans vos décisions. Il sentira que la fin des examens veut dire le début des vacances et du repos.

Et puis, la veille des examens, veillez à ce qu’il ait une activité ludique qu’il aime. Les dès sont déjà jetés, ce n’est pas maintenant qu’il apprendra, il a besoin de repos pour plus de concentration. Emmenez le prendre l’air ou manger une glace. Et insistez sur la confiance que vous avez en lui !

Bonne chance, à vous ladies, et à vos grands et petits bouts de choux !

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com