Menu

Article

Sahara : Nouvelle tension entre le Maroc et la Minurso au port de Dakhla

Après la vidéo montrant, en avril dernier, un soldat de la Minurso prenant fait et cause pour le Polisario, voilà maintenant que des casques bleus s’intéressent et de très près à l’activité de la pêche au port de Dakhla. Une intrusion qui suscite des interrogations : S’agit-il d’un excès de zèle ou d’une exécution des ordres ?

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

«Samedi, trois membres de la Minurso entrent dans le port de Dakhla et commencent à prendre des photos des bateaux de pêche et des unités de congélation», indique une source de cette ville. «Une fois détectés par les services de la sûreté, les autorités portuaires ont invité les militaires à quitter immédiatement les lieux. Après une communication téléphonique avec leurs hiérarchie, ils ont fini par obtempérer», ajoute la même source qui précise, toutefois, que les «les appareils de photos n’ont pas fait l’objet d’aucune confiscation de la part des forces de l’ordre».

Visiblement, l’initiative de la wilaya de Dakhla tend à ne pas envenimer davantage les relations entre Rabat et le corps onusien que dirige, depuis une année, l’Allemand Wolfgang Weisbrod-Weber. Ce dernier a promis de soumettre un rapport au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, détaillant les circonstances de cet incident, le premier du genre entre les autorités marocaines au Sahara et les membres de la Minurso.  Par ailleurs, des Saharaouis, pro-Maroc, que nous avons contacté se demandent si les trois casques bleus ont agi par excès de zèle ou ils n’ont fait qu’appliquer des ordres de leur supérieurs ?

Le soldat égyptien, héros de la fameuse vidéo, quitte le Sahara

Le 23 avril, le soldat égyptien, Hany Mustapha, membre de la Minurso sort de l’anonymat. Une vidéo enflamme le web, le montrant en pleine séance d’encadrement idéologique de jeunes polisariens. Très engagé, il encourage ses interlocuteurs à continuer le combat et à prendre en exemple «la révolution égyptienne». Mauvais conseil.

Au lendemain de la diffusion de la vidéo, la Minurso, très embarrassée, a promis l’ouverture d’une enquête. Trois semaines plus tard, les services de Wolfgang Weisbrod-Weber se murent dans un silence absolu que vient de briser un twitt  de Saâd Dine El Otmani, annonçant le renvoi du militaire égyptien. Jusqu’à présent, la direction de la Minurso n’a fait aucun commentaire sur ce départ précipité de Hany Mustapha. En revanche, l’Argentin qui accompagnait l’Egyptien dans le cours d’encadrement est toujours en poste au Sahara.

Marche des pro-Polisario mercredi à 16h 30 GMT

Après un calme précaire de plusieurs jours, la contestation des sympathisants du Front, reprend à Laâyoune. Demain, ils comptent organiser une «grande  marche pacifique d’une heure» de l’avenue Smara, sise quartier Maâtallah, à la place Dchaira. Une manifestation pour célébrer le quarantième anniversaire du lancement, le 20 mai 1973,  de la première attaque armée contre le poste espagnol d’El Khanga, à l’Est de Smara.

Une commémoration qui complète la parade militaire organisée par le Polisario dans la zone de tampon de Tifarity à laquelle a assisté l’ambassadeur du Venezuela et des députés algériens.

Notre territoire
Auteur : matic
Date : le 13 avril 2014 à 19h48
Je ne comprend pas que l'on doit se justifier sur notre propre terre,le Maroc est un peuple pacifiste qui ne demande qu'à vivre en paix mais il faut parfois être ferme face aux provocations.
SOS M'zab
Auteur : b-sidel
Date : le 13 avril 2014 à 02h21
la minurso doit une fois aller voire ce qui se passe à ghardia pays de M'zab là on tue et brule des maisons sans que personne ne dise rien,a chacun ses sahraouis l'algérie devrait s'occuper des siens d'abord
où étaient les R.G ,
Auteur : demha
Date : le 25 mai 2013 à 20h04
là ont failli les services RG de dakhla !
le Maroc DOIT surveiller de très très près les éléments de la minurso.
Moi je pense que la minurso a reçu l'ordre (SECRET) de surveiller discrètement la région quant aux droits de l'homme....
Ou étaient les gardiens ?
Auteur : progester7
Date : le 22 mai 2013 à 13h15
ou étaient les gardiens du port lorsque ces 3 personnes sont entré. Est ce qu'il n'y a pas de contrôle a l'entrée du port comme partout ? les gardiens et leur responsables hierarchiques doivent rendre des comptes; ce n'est que comme cela que l'on doit gérer.
MINURSO
Auteur : Neze
Date : le 22 mai 2013 à 10h23
Wolfgang Weisbrod-Weber est l'artisan d'une belle "partition", et était en charge de l'organisation d'un référendum d'autodétermination, qui a conduit à la création du Timor Oriental. Il n'a pas été nommé patron de la MINURSO par hasard.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com