Menu

Sport Publié

Maroc : Les fédérations de sport accusées de détournements de fonds

Rien ne va plus pour le sport national. Après les piètres résultats enregistrés par la délégation marocaine aux Jeux Olympiques 2012, à Londres, voila que des fédérations sportives du royaume seraient impliquées dans des détournements de fonds. Le ministère des Sports enquête.

Temps de lecture: 2'
Iguider est le seul et unique médaillé marocain des JO Londres 2012

«L’inspection générale du ministère [de la Jeunesse et des Sports, ndlr] contrôle en ce moment les comptes de neuf fédérations [sportives] qui risquent des poursuites judiciaires», a rapporté un responsable du ministère cité par l’Economiste dans son édition d’aujourd’hui, jeudi 23 août. Le département de Mohamed Ouzzine, ministre de la Jeunesse et des Sports, fera appel, par la suite, à la Cour des comptes pour examiner plus en détails les finances des neuf fédérations en question. 

Ces fuites au sein du ministère, font suite à l'annonce, il y a deux semaines, du même ministère d'effectuer une évaluation des Fédérations de sports marocaines, à tous les niveaux, suite au fiasco des JO. En plus des cas de dopage et des mauvais résultats enregistrés par les athlètes marocains aux Jeux Olympiques 2012, plusieurs fédérations sportives marocaines manqueraient de transparence en termes de dépenses. Elles seraient, notamment, soupçonnées de détournement de fonds.

Suspension des subventions ?

Accusées de mauvaise gestion, 16 autres fédérations pourraient ne pas bénéficier des subventions ministérielles l’année prochaine, ajoute la même source, au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports. Parmi elles, figurent notamment la Fédération royale marocaine de boxe (FRMB), la Fédération royale marocaine de taekwondo (FRMT) qui n’ont pas tenu d’assemblées générales depuis longtemps. «Le ministère ne va plus subventionner en vrac. Chaque dirham devra être justifié par une action avec une échéance précise», annonce le responsable du ministère des Sports.

«Fini le temps pour les fédérations de se cacher derrière le manque de moyens. Elles ont bénéficié d'un soutien financier largement suffisant leur permettant de préparer leurs sportifs respectifs dans les meilleures conditions et selon les normes les plus en vue au monde, malheureusement le résultat n'a pas suivi», avait récemment, souligné, Noureddine Benabdenbi, secrétaire général du Comité national olympique marocain (CNOM), en réaction à la mauvaise performance de la délégation marocaine aux JO.

Pour y remédier, Mohammed Ouzzine prévoit de prendre un certain nombre de mesures. Un nouveau cahier des charges relatif au fonctionnement et à la gestion des fédérations devra être rendu public dès le mois de septembre. 

ils viennent de naitre...
Auteur : Karmoss
Date : le 24 août 2012 à 08h31
On dirait qu'ils viennent de naitre...il ne faut pas avoir fait Saint Cyr, pour être "certain" qu’il ya eu divers malversations.

N importe quel marocain, le sait...
Etonnant
Auteur : F12
Date : le 23 août 2012 à 22h04
Serait-ce le sport national ? :)
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com