Menu

Article

Un Israélien au 7ème congrès du PJD

En sept mois au gouvernement, le PJD a révisé nombre de ses positions initiales quand il occupait les bancs de l'opposition, au point d'inviter un Israélien à son propre congrès. Du jamais vu de la part d'une formation habituée à battre le pavé à chaque fois qu'un Israélien arrive au Maroc.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Un ressortissant israélien a assisté à la séance d'ouverture du 7ème congrès du PJD. Il s’agit d’Ofer Bronchtein, l’ancien conseiller de l’ex-premier ministre, Itzak Rabin. Actuellement, il est le président du Forum international pour la paix. Une présence dûment légale puisqu’elle fait suite à une invitation de la direction du parti islamiste.

Le quotidien arabophone Assabah, dans son édition d’aujourd’hui, parle même de la tenue d’une rencontre entre Ofer Bronschtein et Khaled Mechaal, le président du Bureau politique du Mouvement de la résistance islamique palestinienne (Hamas) qui aurait eu lieu samedi dernier lors d’un dîner dans la maison de Abdelkrim El Khatib que la prose du parti islamiste présente comme le fondateur du PJD. Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane était de la partie. Il a même offert des cadeaux au Palestinien et à l’Israélien.

Une ouverture calculée

Cette ouverture de la direction de la Lampe sur Israël obéit à une ligne politique bien calculée. A sa première participation au Forum de Davos (en Suisse, janvier dernier), le chef du PJD répondait aux questions d’un journaliste de la radio la Voix d’Israël. Une première.

Deux mois plus tard, le même Benkirane tançait les députés du PJD qui avaient participé à une manifestation devant le parlement contre la présence d’un diplomate israélien, David Saranga, aux travaux de l’assemblée parlementaire de la Méditerranée tenue fin mars à Rabat.

Cette ouverture qui avance lentement mais doucement vient d’être couronnée par la présence d’Ofer Bronschtein. Un nom bien connu sur la scène israélienne pour son combat pour la paix. En 2002, il lance avec le concours du Palestinien Anis El Qaq le forum international pour la paix.

Le comble dans cette histoire c'est que le ministère des Affaires étrangères dirigé par Saad Dine El Otmani a livré des visas à Ofer Bronschtein, l'invité du PJD, et a refusé d'accorder à des Palestiniens, invités du congrès du parti la Voie démocratique (extrême gauche).

@ali le loup
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 18 juillet 2012 à 16h28
Tout d'abord, je ne suis pas une femme et la femme c'est elle qui vous a mis au monde et a pris la peine de s'occuper d'un type comme vous.

Vous avez besoin de quelques leçons de compréhension pour que vous puissiez comprendre ce que vous lisez. C'est à cause des ignorants comme vous que les droits de certains sont bafoués. Au lieu de traiter un sujet ou une cause intelligemment comme font les sionistes, des ignorants comme vous ont toujours recours aux insultes et à la provoc pour défendre la cause Palestinienne. Et au lieu de servir la cause, vous salissez l'image de l'islam et des arabes et au même temps vous donnez raison aux sionistes pour tout ce qu'ils font.

Revenons à ce que j'ai dit, Mr lawrence87 a dit qu'il faut parler avec les israéliens. Je lui ai répondu, tout d'abord il faut faire la différence entre un israélite et un israélien, et parler avec un israélite ne veut pas dire parler avec un israélien. Je vous explique puisque vous avez du mal à comprendre ce que je dis :

- Parler avec un israélite veut dire parler avec un juif et on sait très bien que parmi les juifs, il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre la cause Palestinienne.

-Parler avec un israélien veut dire parler avec un colon et un colon ne pourra jamais s'approprier le statue d'un homme qui œuvre pour la paix. On ne violente pas un peuple, après on confisque son territoire et après on parle de la paix.

Bref, le mot "Israélien" ne rime pas avec le mot "Paix" et pour qu'un colon puisse parler de la paix, il doit tout d'abord rendre à César ce qui appartient à César.

J'espère que j'étais plus clair cette fois.
mdr !!
Auteur : ali le loup
Date : le 18 juillet 2012 à 14h46
tu regarde trop de films toi !!!
muahahahahahahahahahaha

wallah dahka !!!
tu fais bien marrer toi !!!!
Auteur : ali le loup
Date : le 18 juillet 2012 à 14h43
pour nous israel n exite pas , alors pourquoi parler avec eux , Jerusalem (al Qods) est la capital de la Palestine , capitale multi religieuse et multi ethnique , envahis par les sioniste et colons de l'apres guerre mondiale ....etc
Et nos juifs marocains eux aussi partis colonisé la Palestine alors qu'ils vivent au maghreb depuis la nuit des temps , certains meme sont devenus francais , americains ,ou autres car se foutais pas d 'etres marocain car apres tout c est un pays a majoriter musulmane !!
Par contre il y a Guerre Sainte quand tu fais du mal a 1 peuple musulman( et arabe en plus)
Revise tes cours d 'histoire pauvre femme !!
@lawrence87
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 18 juillet 2012 à 13h11
Il y a quand même une différence entre un israélite ( un juif ) et un israélien. Parler avec un israélite ( un juif ) ne veut pas dire parler avec un israélien. Une petite lecture de l'histoire vous aidera à faire la différence et à voir plus clairement.

Oui c'est possible
Auteur : Sauredinokarkoubi
Date : le 18 juillet 2012 à 11h03
En quoi parler à un israélien est mal?

Tous les israéliens ne sont pas mauvais...
Comment on peut faire la paix sans se parler. Les maudits de Dieu? MDRR tu es ravagé mon pauvre.

Le conflit israélo-palestinien ce n'est pas une guerre sainte, il y a pas de territoire à libérer.

Laissez les palestiniens regler leurs histoires avec Israel vous êtes des malades.


Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com