Menu

Breve

Algérie-Maroc-Tunisie : La réduction drastique des visas français en chiffres

Publié
Image d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Alors que la France a annoncé ce mardi une réduction drastique de l’octroi des visas pour les ressortissants Marocains, Algériens et Tunisiens, atteignant 50% pour les deux premiers et 30% pour les derniers, les conséquences pourraient être lourdes pour les ressortissants de ces trois pays.

Motif de cette mesure sanction : le peu de coopération des trois pays pour délivrer des laissez-passer consulaires, indispensables pour que les individus soient expulsés de France. Si la France avait délivré de nombreuses obligations de quitter le territoire français en 2019, seulement 0,2% de celles concernant les Algériens avaient été appliquées, contre 2,4% pour les Marocains et 4% pour les Tunisiens, annonçait Europe 1.

En 2019, alors que les demandes et octrois de visas n’étaient pas encore impactés par la pandémie du Covid-19, la France avait attribué 346 032 visas à des Marocains, qui représentaient la troisième nationalité la plus représentée selon le ministère de l’Intérieur. L’Algérie se retrouvait derrière le Maroc avec 274 421, deux places devant la Tunisie et ses 145 846 visas.

L’année suivante, si les Marocains obtenaient la première place, ils ne recevaient plus que 98 627 visas, soit une baisse de 71,5%. L’Algérie a connu une baisse un peu plus importante avec 73 276 visas (-73,3%), bien supérieure à la réduction de 66,1% qu’ont connus les Tunisiens qui ont obtenu 49 458 visas.

Si l’annonce de la réduction des visas octroyés de 50% au Maroc est déjà une décision drastique et inédite des autorités françaises, l’année de référence de cette réduction étant l’année 2020, le nombre de visas attribué connaitra en réalité une baisse de 85,75% pour les Marocains, qui passent de 346 032 visas en 2019 à environ 49 313. Dans le même temps, l'Algérie devrait connaitre une chute de 86,65% par rapport à 2019.

La Tunisie sera quant à elle un peu moins impactée par la mesure en ce qu’elle ne concernera une réduction que de 30%. Ainsi, la Tunisie devrait subir une baisse de 76,26% des visas accordés entre 2019 et l’application de la mesure. 

Article modifié le 2021/09/28 à 16h27

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com