Menu

Article

Baisemain et prosternation au Maroc : Ahmed Raissouni relance le débat

Les demandes de mettre un terme aux baisemains et à la prosternation viennent d’être remises en selle par Ahmed Raissouni. Un religieux qui entend se positionner comme le «Qardhaoui» marocain.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Ahmed Raissouni, l’ancien président du MUR (Mouvement unicité et réforme), la matrice du PJD, vient de tirer à boulets rouges sur le cérémonial de la prosternation devant le roi. Une pratique qui se montre coriace et refuse de céder le moindre iota. La vague de nomination, le 11 mai, de nouveaux wali et gouverneurs a remis en selle les critiques sur une vieille tradition bien ancrée dans l’histoire et la société non pas du Maroc mais de toute la région arabo-muslmane.

«La prosternation devant les monarques, au même titre que le baisemain, est l’une des manifestations d’un certain courant de la pensée islamique, fortement soutenu par les religieux, basée sur une soumission aveugle et totale à l’imam ou au roi, qualifié de représentant de Dieu sur terre. Ces idées ont été répandues par la première dynastie, les Omeyades, dans l’histoire de l’islam, qui a gouverné pendant plus de 90 ans. Les autres familles qui lui ont succédé ont observé le même principe pour asseoir leurs règnes», explique Driss Ganbouri, spécialiste des mouvements islamistes.

Une demande qui remonte à des années

«La demande de mettre un terme à ce genre de rituel ne date pas d’hier. Bien avant Ahmed Raissouni, l’association Al Adl wal Ihassane a revendiqué la même chose. C’est même un des points à l’origine de l’échec du processus de réconciliation, début des années 90, entre les disciples de Abdeslam Yassine et le roi Hassan II. Les premiers auraient refusé le baisemain ou la prosternation devant l’ancien monarque», souligne Mohamed Darif.

«Après le décès de Hassan II, des informations avaient circulé sur la volonté de Mohammed VI d’en finir avec ce cérémonial. La question aurait même été discutée au sein du conseil de la Famille royale mais apparemment sans qu’elle ait eu l’adhésion de toutes ses composantes», poursuit le politologue.

Par ailleurs, des personnalités politiques, notamment de la gauche, ont appelé à la fin de ces pratiques, estimant qu’elles sont aux antipodes de la «dimension moderniste que veut se donner la monarchie», assure Darif.

«Dans cette polémique, l’essentiel est de ne pas contraindre les Marocains au baisemain ou à la prosternation devant le roi. Actuellement, chacun est libre de faire ce qu’il veut. C’est une bonne initiative», conclut le politologue.

De son côté, Driss Ganbouri estime qu’«avec le printemps arabe, il est temps pour une remise en question de ces cérémonials. Reste que ces pratiques ne sont pas exclusivement liées à la monarchie. Il y a d’autres petites monarchies, notamment les zaouïas soufies et certaines associations religieuses dans lesquelles le baisemain et la prosternation sont monnaie courante et suscitent peu de commentaires».

Raissouni ou le Qardhaoui marocain

La nouvelle sortie médiatique d’Ahmed Raissouni n’est pas dépourvue de calcul politique. Une source au PJD soutient que l’ancien président du MUR (Mouvement unicité et réforme) entend se positionner comme «le Qardhaoui marocain, multipliant les déclarations de contestation. Sa relation avec le cheikh d’Al Jazeera sont très solides. C’est justement grâce à elle qu’il a pu accéder à la présidence de la Ligue des oulémas sunnites. Un poste qu’occupait, auparavant, Qardhaoui».

Des sorties qui gênent le PJD, actuellement au gouvernement. Ahmed Raissouni est un membre fondateur du parti de la Lampe et du MUR.

C'est faux...
Auteur : Bassous
Date : le 23 mai 2012 à 15h17
Non,je vois des cérémonies dans les royaumes Arabes comme aux Emirats,Qatar,Bahrein,Arabie Saudite,Oman...,ils se saluent normalement avec les mains ou avec les nez !!
Ridicule cette pratique!
Auteur : moba86
Date : le 23 mai 2012 à 15h00
Sérieux, il faut absolument interdire cette pratique, c'est tellement archaïque. Perso, je respecte le SM M6, mais jamais de la vie je me prosterne ou je baise sa main.
Bonne pratique
Auteur : abdo447
Date : le 23 mai 2012 à 09h10
Si j'étais à la place du Roi, j'aurai instauré le
BAISE-Pied. Car les marocains sont Serviles et dociles et c'est ce qu'ils méritent.
Ca suffit
Auteur : Electron libre
Date : le 22 mai 2012 à 22h57
Usages et pratiques d'un autre age. SM le roi devrait l'interdire
Faut pas exagérer...
Auteur : Zayad Tabana
Date : le 22 mai 2012 à 21h44
Comme j'avais dit,le respect c'est du respect mais les personnes objet de ce baisemain éxagèrent un peu.Comme par exemple sur la photo:On dirait que SM le Roi tenait un moceau de sucre dans sa main.C'est beaucoup trop
Dernière modification le 22/05/2012 21:46
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com