Menu

Breve

L'UM6P à Benguérir : Création d’un consortium interuniversitaire marocain de recherche

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 2'

Le ministre de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi et le président de l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P), Hicham El Habti, ont donné, jeudi dernier, le coup d’envoi du lancement d’un consortium interuniversitaire de formation, de recherche et d’innovation, à travers une conférence en ligne en présence des présidents des universités partenaires.

Ce consortium est constitué de six universités marocaines (Cadi Ayyad de Marrakech, Mohammed V de Rabat, Ibn Tofail de Kénitra, Ibn Zohr d’Agadir, Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal, en plus de l’UM6P et l’Institut de recherche pour le développement Français). Il doit aboutir à la préfiguration d’un centre international des sciences de la durabilité sur le thème de la gestion des ressources végétales, de l’eau et du sol dans le contexte des changements climatiques au Maroc et en Afrique, selon un communiqué de l'UM6P.

L’idée de ce sonsortium résulte de la convergence de quatre stratégies du ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour structurer l’écosystème de recherche marocain autour de thématiques stratégiques. L'idée est ainsi de lever les défis auxquels le Maroc est confronté, de même que les universités participantes vont se structurer en pôles et centres d’excellence, pour mieux s’insérer dans le tissu socio-économique de leur régions respectives.

Il s’agit aussi de la stratégie de l’UM6P d’être un levier pour le développement au Maroc et en Afrique, en adressant les challenges de demain à travers une approche innovante axée sur la synergie entre la recherche, la formation et l’innovation et enfin, la stratégie de l’Institut de recherche pour le développement Français de pérenniser, structurer et amplifier ses collaborations historiques avec les universités marocaines.

Cette initiative permettra de former une nouvelle génération de chercheurs et d’enseignants-chercheurs marocains et africains, capables de lever les défis de développement du Maroc et du continent, avec une perspective africaine.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/