Menu

Breve

Blocage d’El Guerguerate : Flambée des prix des tomates en Mauritanie

Publié
Un souk à Nouadhibou. / Ph. Elhakika
Temps de lecture: 1'

Le blocage du poste-frontière El Guerguerate entre le Maroc et la Mauritanie par des éléments du Polisario a provoqué une flambée des prix de légumes et denrées alimentaires en Mauritanie. Ainsi, les prix des tomates sur le marché mauritanien ont connu une hausse de 100%, rapporte l’agence de presse privée Alakhbar.

Plusieurs vendeurs et consommateurs rencontrés lors de visites de certains marchés de Nouakchott ont attribué cette hausse à la fermeture du poste-frontière pour la cinquième journée consécutive, provoquant la suspension de la circulation des camions marocains qui approvisionnent les marchés mauritaniens en légumes.

A Nouadhibou, «les marchés semblaient complètement vides de certains légumes, comme les tomates», constate-t-on sur place en relayant l’inquiétude des Mauritaniens. Une citoyenne mauritanienne a assuré être «désormais incapable» d’acheter des tomates suite à la pénurie. Elle rejoint aussi d’autres citoyens interviewés qui appellent à résoudre cette problématique.

Yaali Ould Ali, chef du bureau des légumes au syndicat des commerçants à Nouadhibou a, pour sa part, déploré les «impacts économiques» de la fermeture de ce poste-frontières sur les marchands. Il a aussi appelé le gouvernement de son pays à résoudre le problème au niveau d’El Guerguerate, qualifiant le poste-frontière de «vital» en Afrique.

Les prix des autres légumes sur les marchés de la capitale ou Nouadhibou n'ont pas connu de changement significatif, précise-t-on.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/