Menu

Breve

Réélection du Maroc au sous-comité des Nations unies pour la prévention de la torture

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 1'

Le Maroc a été réélu, en la personne de Abdallah Ounnir, comme membre du sous-comité des Nations unies pour la prévention de la torture (SPT), lors des élections tenues, jeudi à Genève, durant la huitième réunion des Etats parties aux protocole facultatif à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (OPCAT).

Abdallah Ounnir, professeur universitaire et chercheur dans les domaines du droit privé, droit pénal international et humanitaire, a occupé, lors de son premier mandat au SPT, les postes de vice-président, de rapporteur et de chargé des questions de jurisprudence au sein de cet organe onusien.

Le Maroc, qui fait partie à l’OPCAT depuis 2014, a mené des efforts dans la lutte contre la torture, traduits par la mise en place d’un cadre juridique et par l’engagement de réformes pour renforcer la prévention des mauvais traitements et la protection des personnes privées de liberté, ainsi que par l’instauration d’un mécanisme national de prévention de la torture (MNPT), tel que prévu par l’OPCAT.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/