Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
théorie sur la capacité des femmes à aimer
31 octobre 2022 14:09
Mon intention n'est pas de créer une polémique mais de partager une théorie qui peut pousser à la réflexion et faire office de rappel, cette théorie implique autant les hommes que les femmes car pour qu'il y'ait une relation il faut qu'il y'ait un homme et une femme

" La plupart des hommes ne savent pas à quel point les rapports physiques avec un homme changent une femme.

Les femmes sont des être émotionnels. Leurs actions et leurs choix découlent de leurs émotions.

Quand une femme s'adonne physiquement à un homme.
Elle développe un lien émotionnel profond avec celui-ci.

Les rapports sexuels ne sont pas seulement une chose physique.
Les rapports intimes sont principalement un transfert d'énergie entre deux êtres.

Les femmes qui fonctionnent émotionnellement ne peuvent pas s'empêcher de se connecter avec tous les hommes avec qui elles ont eu un rapport.

Sa capacité d'attachement diminue avec chaque nouveau partenaire.

Lorsqu'une femme s'attache à un homme et que la relation se termine, elle se retrouve avec un vide dans son âme pour toujours , elle ne peut pas le guérir.

La même chose se produit avec les hommes mais c'est moins nocif car les hommes sont moins motivés par les émotions.

Une femme s'attache émotionnellement plus à l'homme avec qui elle a eu des relations que l'homme ne s'attache à elle. C'est parce que primitivement, les femmes savent que si elle tombe enceinte de cet homme, aucun autre homme n'en assumera la responsabilité.

Quand à un homme, il a cette ambition de diffuser son "pool génétique"au plus grand nombre de femmes possibles , il est donc moins attaché à la personne.

Une autre raison, une femme sait que si son homme a plusieurs partenaires, les ressources seront distribuées et elle n'obtiendra pas cent pour cent des ressources et quand une femme a plusieurs partenaires, son instinct primaire s'est effondré et elle n'est plus qu'un outil pour avoir des rapports..

Donc avec chaque nouvel homme avec qui elle a une relation, le vide devient plus grand et plus froid, les femmes qui ont eu beaucoup de partenaires perdent leur chaleur féminimes et deviennent froides et elles auront du mal à refaire l'expérience de l'amour et au bout d'un certain nombre de partenaires, une femme ne pourra plus aimer de la même façon jusqu'à ne plus être capable d'aime.

Car elle vit dans ses souvenirs avec des cicatrices de rupture toute sa vie et il est très difficile de lui faire oublier les cicatrices que les autres hommes lui ont laissé.

Donc conclusion une femme doit se préserver pour son mari et un homme ne devrait pas se livrer physiquement à une femme s'il ne l'a pas épousé .
31 octobre 2022 14:49
Tu dis :.Donc avec chaque nouvel homme avec qui elle a une relation,

Pour moi,ce n’est pas une femme ca,mais plutôt une chienne.
31 octobre 2022 14:50
Bon alors puisqu'on est dans les théories, j'aimerais répondre au feeling, en regardant chaque point s'il s'approche ou non de la vérité que les hommes fantasment en silence.

1. La plupart des hommes ne savent pas à quel point les rapports physiques avec un homme changent une femme.
Chaud
2. Les femmes sont des être émotionnels. Leurs actions et leurs choix découlent de leurs émotions.
Tiède
3. Quand une femme s'adonne physiquement à un homme.
Elle développe un lien émotionnel profond avec celui-ci.
Chaud
4. Les rapports sexuels ne sont pas seulement une chose physique.
Les rapports intimes sont principalement un transfert d'énergie entre deux êtres.
Tiède Le terme "énergie" est trop fourre-tout
5. Les femmes qui fonctionnent émotionnellement ne peuvent pas s'empêcher de se connecter avec tous les hommes avec qui elles ont eu un rapport.
Tiède
6. Sa capacité d'attachement diminue avec chaque nouveau partenaire.
Froid Ce n'est pas cohérent avec le point 5.
7. Lorsqu'une femme s'attache à un homme et que la relation se termine, elle se retrouve avec un vide dans son âme pour toujours , elle ne peut pas le guérir.
Froid glacial - 40°C
8. La même chose se produit avec les hommes mais c'est moins nocif car les hommes sont moins motivés par les émotions.
Chaud
9. Une femme s'attache émotionnellement plus à l'homme avec qui elle a eu des relations que l'homme ne s'attache à elle. C'est parce que primitivement, les femmes savent que si elle tombe enceinte de cet homme, aucun autre homme n'en assumera la responsabilité.
Chaud
10. Quand à un homme, il a cette ambition de diffuser son "pool génétique"au plus grand nombre de femmes possibles , il est donc moins attaché à la personne.
Froid cryogénique Ill
11. Une autre raison, une femme sait que si son homme a plusieurs partenaires, les ressources seront distribuées et elle n'obtiendra pas cent pour cent des ressources et quand une femme a plusieurs partenaires, son instinct primaire s'est effondré et elle n'est plus qu'un outil pour avoir des rapports..
Chaud
12. Donc avec chaque nouvel homme avec qui elle a une relation, le vide devient plus grand et plus froid, les femmes qui ont eu beaucoup de partenaires perdent leur chaleur féminimes et deviennent froides et elles auront du mal à refaire l'expérience de l'amour et au bout d'un certain nombre de partenaires, une femme ne pourra plus aimer de la même façon jusqu'à ne plus être capable d'aime.
Froid
13. Car elle vit dans ses souvenirs avec des cicatrices de rupture toute sa vie et il est très difficile de lui faire oublier les cicatrices que les autres hommes lui ont laissé.
Froid
14. Donc conclusion une femme doit se préserver pour son mari et un homme ne devrait pas se livrer physiquement à une femme s'il ne l'a pas épousé .
Chaud bouillant


Appréciation:
La conclusion au point 14 vaut triple car l'auteur de la thèse y a glissé une concaténation hypnotique de très haute qualité, postulant que la femme a intérêt à se lier éternellement à son mari, whatever happens. Tandis qu'il est suggéré à l'homme de multiplier ses expériences en cohérence avec sa nature profonde Angel à la seule et unique condition qu'il respecte un certain cadre; puisque cela ne l'atteindra jamais émotionnellement parlant. Trop fort Cool


Bon sang qu'est-ce que c'est kiffant d'être un homme Danse



Modifié 1 fois. Dernière modification le 31/10/22 14:55 par Magneto*.
31 octobre 2022 14:57
Faite pas attention a moi je prend des notes
31 octobre 2022 15:00
Retiens juste la conclusion et tu iras loin In love
Citation
MrSoso a écrit:
Faite pas attention a moi je prend des notes
31 octobre 2022 15:07
Tous ça c'est ce que tu as dans ton imagination de l'idéal, mais la réalité est plus désorganiser que ça. Y'a des hommes plus émotionnels que certaines femmes. La tendance générale dans la nature et dans les éducations ne donne pas à la femme l'avantage sur l'homme, et c'est l'éducation à mon avis qui fait pencher la balance vers un type de visions qu'un autre.
Que se serait si la femme était considérée comme chef ?
Citation
Gandalf le gris a écrit:
Mon intention n'est pas de créer une polémique mais de partager une théorie qui peut pousser à la réflexion et faire office de rappel, cette théorie implique autant les hommes que les femmes car pour qu'il y'ait une relation il faut qu'il y'ait un homme et une femme

" La plupart des hommes ne savent pas à quel point les rapports physiques avec un homme changent une femme.

Les femmes sont des être émotionnels. Leurs actions et leurs choix découlent de leurs émotions.

Quand une femme s'adonne physiquement à un homme.
Elle développe un lien émotionnel profond avec celui-ci.

Les rapports sexuels ne sont pas seulement une chose physique.
Les rapports intimes sont principalement un transfert d'énergie entre deux êtres.

Les femmes qui fonctionnent émotionnellement ne peuvent pas s'empêcher de se connecter avec tous les hommes avec qui elles ont eu un rapport.

Sa capacité d'attachement diminue avec chaque nouveau partenaire.

Lorsqu'une femme s'attache à un homme et que la relation se termine, elle se retrouve avec un vide dans son âme pour toujours , elle ne peut pas le guérir.

La même chose se produit avec les hommes mais c'est moins nocif car les hommes sont moins motivés par les émotions.

Une femme s'attache émotionnellement plus à l'homme avec qui elle a eu des relations que l'homme ne s'attache à elle. C'est parce que primitivement, les femmes savent que si elle tombe enceinte de cet homme, aucun autre homme n'en assumera la responsabilité.

Quand à un homme, il a cette ambition de diffuser son "pool génétique"au plus grand nombre de femmes possibles , il est donc moins attaché à la personne.

Une autre raison, une femme sait que si son homme a plusieurs partenaires, les ressources seront distribuées et elle n'obtiendra pas cent pour cent des ressources et quand une femme a plusieurs partenaires, son instinct primaire s'est effondré et elle n'est plus qu'un outil pour avoir des rapports..

Donc avec chaque nouvel homme avec qui elle a une relation, le vide devient plus grand et plus froid, les femmes qui ont eu beaucoup de partenaires perdent leur chaleur féminimes et deviennent froides et elles auront du mal à refaire l'expérience de l'amour et au bout d'un certain nombre de partenaires, une femme ne pourra plus aimer de la même façon jusqu'à ne plus être capable d'aime.

Car elle vit dans ses souvenirs avec des cicatrices de rupture toute sa vie et il est très difficile de lui faire oublier les cicatrices que les autres hommes lui ont laissé.

Donc conclusion une femme doit se préserver pour son mari et un homme ne devrait pas se livrer physiquement à une femme s'il ne l'a pas épousé .
31 octobre 2022 15:30
C'est une analyse en effet, mais je ne la partage pas.

Je trouve que cette approche place la femme en position d'être éternellement fragile qui serait plus facilement manipulable. Dans la réalité, se sont les femmes qui demandent majoritairement le divorce.

Il est tout a fait possible que ce que représente l'acte intime entre un homme et une femme ait plus de valeur pour une femme que pour un homme.....mais en même temps, c'est difficile de véritablement le prouver. Comme ca a été dit: est ce une affaire d'inné ou d'acquis liés à l'éducation.....

Ce que tu dis est probable.....même si je n'y adhère pas....mais au-delà de ca, je trouve que voir les choses sous cet angle peut être dangereux pour vous, messieurs...oui oui grinning smiley
A nous considérer uniquement comme des êtres au cœur pure et fragile, beaucoup d'hommes se font manipuler également !

Gardez les neurones en état de marche ! Même devant un visage angélique et certaines fragilités émotionnelles Angel

Merci Gandalf pour le partage !
31 octobre 2022 15:54
En gros nous femmes sommes des êtres qui au final se feront toujours avoir par les hommes à cause de notre état émotionnel … on me l’a souvent sorti cette phrase sauf qu’au final on en oublie que la femme est aussi dotée d’une cervelle, d’une raison et d’une foi et que par conséquent toutes les actions d’une femme ne sont pas conduites par les émotions … encore heureux !

Je ne vais pas nier le fait que ce qui est dit n’existe pas. Dans ce monde tout est possible malheureusement.

Toutes les femmes ne se ressemblent pas (comme les hommes d’ailleurs). Nous sommes à la fois unique de part notre éducation, notre foi, nos réflexions, notre cœur, notre âme, notre conscience et nos expériences vécues.

La femme encore la faible de l’histoire et l’homme encore le mâle dominant dénué d’émotions … cette réflexion voulant certainement mettre en avant une pensée psychologique ne montre au final qu’une pensée qui frise la caricature des genres par des stéréotypes.
31 octobre 2022 16:08
Sinon, il y a des raisons purement biologiques qui expliquent pourquoi les hommes peuvent plus multiplier les partenaires que les femmes.

Des raisons qui plus est, assez simples à comprendre.

Mais bon, restons sur l'émotionnel. Après tout, pour parler de la femme, c'est la base.
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
31 octobre 2022 16:10
"L'homme commence par aimer l'amour et finit par aimer une femme. La femme commence par aimer un homme et finit par aimer l'amour.”
(Remy De Gourmont)
31 octobre 2022 16:26
Salam

Ok cool, pas faux du tout.

J'ai aussi une autre théorie, mais celle là elle est vrai en fait.
Avec une femme enceinte -elle devient d'emblée cinglée-, plus le ventre gonfle càd la date approche, plus elle devient déjantée, du vrai n'importe quoi.
Je me suis dis, peut-être qu'à ce moment, les neurones sont jumelés avec ceux du bébé, c'est pour ça que ça ne va pas bien à l'étage. Possible...
Pas de mp. #LibérezAssange #Checo¹¹ https://youtu.be/L4_moYFry_s
c
31 octobre 2022 16:37
Salam

J'étais tombée sur une vidéo de Sadguhru qui parlait de ce lien, très présent chez la femme ... Que je retrouve ...

Bon ben non, y'a pas moyen.

Bref, ça disait que chez les indiens, on ne donnait pas un cadeau de main en main. On posait le cadeau sur une table et l'autre prenait ce cadeau un peu plus tard histoire de ne pas mélanger des fluides corporels, des énergies corporelles.

Car à partir du moment où des énergies circulent, il y a une espèce d'attachement qui se crée.

Ainsi, une mère sera proche de ses enfants très longtemps car là, le lien de fusion est tel dans le ventre qu'il perdure dans le temps.

Une épouse sera de même attachée à son homme de la même manière. Du moment où il y a attouchements, voire plus si affinités mdr, un lien unit durablement l'épouse à l'homme.

Et ça touche surtout les femmes parce qu'elles sont effectivement plus émotionnelles.

Ainsi, une épouse qui perd son mari à 20-40 ans alors que la proximité entre l'époux et la femme est régulier et intense, c'est compliqué à gérer.

Qu'un peu plus tard, ça passe mieux car de toutes manières, avec les années, on se tripote quand même moins. Le lien a tendance à s'effacer, à s'affaiblir. L'amour n'est pas moindre, mais le degré d'attachement change.

De même une mère sera toujours plus attachée à ses garçons qu'à ses filles. Car une fille, dès que ça accouche, elle transfère son lien d'attachement plus fortement à ses propres enfants. Une cassure se fait alors entre elle et sa mère.

Qu'un garçon gardera ce lien avec sa mère.

ça porte un nom, mais clairement les noms indiens ...

Bon après, ton post, on a quand même l'impression que l'homme, qu'il butine, c'est pas grave. Et ça, ça me gêne un peu. Faut pas déconner non plus.
31 octobre 2022 16:53
Courage !

Qu'Allah (swt) vous accorde un enfant en bonne santé et une descendance pieuse inchaAllah.
Citation
freeAssange a écrit:
Salam

Ok cool, pas faux du tout.

J'ai aussi une autre théorie, mais celle là elle est vrai en fait.
Avec une femme enceinte -elle devient d'emblée cinglée-, plus le ventre gonfle càd la date approche, plus elle devient déjantée, du vrai n'importe quoi.
Je me suis dis, peut-être qu'à ce moment, les neurones sont jumelés avec ceux du bébé, c'est pour ça que ça ne va pas bien à l'étage. Possible...
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
31 octobre 2022 17:19
Salam,

Le post pourrait mal être compris.
Cela ne dévalorise pas la femme de mettre en avant son côté émotionnel (et cela ne nie pas non plus que sa raison fonctionne très bien).
De même, cela n'est pas dévalorisant de donner cette impression que l'homme ne pourrait pas se contenter d'une femme.

Au final, c'est ce que ce type d'analyse nous apporte à savoir sur la connaissance de notre nafs et des voies que le diable peut emprunter pour égarer les humains. C'est à dire que les voies empruntées seront différentes face à un homme ou à une femme bien que l'objectif reste le même.

Par exemple, pour un homme qui connait ce principe, il peut s'éduquer pour éviter de tomber dans le flirt qui est souvent le point d'entrée. Des hommes qui passent d'une femme à une autre avec cette envie d'assouvir ce besoin de compléter un tableau de chasse. La sexualité devient un élément de gain avant de passer à une autre "proie". Or tous ces mécanismes sont liés à la nature de l'homme qui ne créé pas de lien fort d'attachement au travers de la sexualité.

Une femme qui prend conscience du poids de ces émotions sera plus vigilante et moins naïve face à ce qu'une autre interpréterait par de la "gentillesse", des gestes d'attention etc On voit d'ailleurs une grande différence entre une femme qui a connu le mariage et une jeune femme jamais mariée. La première, bien que pouvant être émotive, sera d'autant plus alerte aux signaux.
*** Consultant coupe du monde pour Yabiladi ***
31 octobre 2022 17:22
Plusieurs études scientifiques ont mis en évidence les changements biologiques chez la femme, au niveau génétique notamment, suite au premier rapport qui sera suivi d'une grossesse. Les études suggèrent le côté durable de la chose, voire irréversible.

C'est stupéfiant.

Et je ne suis pas certain que ce soit le genre d'information à exposer ici... ça pourrait sérieusement en troubler plus d'un(e)...
Citation
OursBrun a écrit:
C'est une analyse en effet, mais je ne la partage pas.

Je trouve que cette approche place la femme en position d'être éternellement fragile qui serait plus facilement manipulable. Dans la réalité, se sont les femmes qui demandent majoritairement le divorce.

Il est tout a fait possible que ce que représente l'acte intime entre un homme et une femme ait plus de valeur pour une femme que pour un homme.....mais en même temps, c'est difficile de véritablement le prouver. Comme ca a été dit: est ce une affaire d'inné ou d'acquis liés à l'éducation.....

Ce que tu dis est probable.....même si je n'y adhère pas....mais au-delà de ca, je trouve que voir les choses sous cet angle peut être dangereux pour vous, messieurs...oui oui grinning smiley
A nous considérer uniquement comme des êtres au cœur pure et fragile, beaucoup d'hommes se font manipuler également !

Gardez les neurones en état de marche ! Même devant un visage angélique et certaines fragilités émotionnelles Angel

Merci Gandalf pour le partage !
31 octobre 2022 17:32
Amine 🤲, Allah ybarek.
Citation
Dystopia22 a écrit:
Courage !

Qu'Allah (swt) vous accorde un enfant en bonne santé et une descendance pieuse inchaAllah.
Pas de mp. #LibérezAssange #Checo¹¹ https://youtu.be/L4_moYFry_s
31 octobre 2022 17:32
Je pense qu’il y a beaucoup d’idées préconçues malheureusement.
Comme le fait que la femme soit plus émotive que l’homme eh bien selon certaines études c’est totalement faux grinning smiley

J’en cite une :

L'imaginaire collectif veut que les femmes soient plus émotives que leurs homologues masculins. Un leurre sexiste, si on en croit les travaux d'une équipe de chercheurs de l'université du Michigan.

Si les hommes sont dans le contrôle, les femmes se laissent vite submerger par leurs émotions. Depuis toujours, le cliché sexiste selon lequel les femmes sont forcément plus émotives que les hommes a été pris pour argent comptant. Et ce, jusque dans le domaine scientifique : il arrive encore que les femmes soient exclues de certains essais cliniques en raison des fluctuations hormonales qui "guideraient leurs émotions".

Une étude, publiée dans la revue Scientific Reports et relayée par Pourquoi Docteur, vient dépoussiérer ce préjugé. Menée par une équipe de chercheurs de l'université du Michigan, elle affirme que les émotions des hommes fluctuent de la même manière que celles des femmes.


Pour le prouver, les chercheurs ont suivi un échantillon de 142 hommes et femmes entre 18 et 38 ans pendant 75 jours - un laps de temps nécessaire pour analyser leurs émotions quotidiennes, positives comme négatives. Avant de démarrer l'expérience, les femmes ont été divisées en 4 groupes : le premier n'a eu recours à aucune contraception hormonale, et les trois autres ont pris différentes sortes de contraceptifs.

Les chercheurs se sont ensuite appuyés sur trois "indices de variabilité affective quotidienne" pour détecter les fluctuations émotionnelles de chaque participant à l'étude : la volatilité, l’inertie émotionnelle et la cyclicité. En comparant ces fluctuations entre les différents groupes, les résultats montrent "peu ou pas de différences entre les hommes et les divers groupes de femmes, bien que les éléments déclencheurs de ces fluctuations soient différents.", résume Pourquoi Docteur.

Donc dire que la base pour parler de la femme c’est l’émotionnel eh bien c’est faux. Les hommes comme les femmes sont similaires sur le plan émotionnel. C’est juste la manière de le montrer qui nous différencie (et c’est uniquement ça).
Citation
Dystopia22 a écrit:
Sinon, il y a des raisons purement biologiques qui expliquent pourquoi les hommes peuvent plus multiplier les partenaires que les femmes.

Des raisons qui plus est, assez simples à comprendre.

Mais bon, restons sur l'émotionnel. Après tout, pour parler de la femme, c'est la base.
31 octobre 2022 17:34
Je ne parle pas de ce genre d'etudes.

Quant à mon dernier paragraphe, il était sarcastique. Ce n'était pas évident ? :/

Citation
sampica a écrit:
Je pense qu’il y a beaucoup d’idées préconçues malheureusement.
Comme le fait que la femme soit plus émotive que l’homme eh bien selon certaines études c’est totalement faux grinning smiley

J’en cite une :

L'imaginaire collectif veut que les femmes soient plus émotives que leurs homologues masculins. Un leurre sexiste, si on en croit les travaux d'une équipe de chercheurs de l'université du Michigan.

Si les hommes sont dans le contrôle, les femmes se laissent vite submerger par leurs émotions. Depuis toujours, le cliché sexiste selon lequel les femmes sont forcément plus émotives que les hommes a été pris pour argent comptant. Et ce, jusque dans le domaine scientifique : il arrive encore que les femmes soient exclues de certains essais cliniques en raison des fluctuations hormonales qui "guideraient leurs émotions".

Une étude, publiée dans la revue Scientific Reports et relayée par Pourquoi Docteur, vient dépoussiérer ce préjugé. Menée par une équipe de chercheurs de l'université du Michigan, elle affirme que les émotions des hommes fluctuent de la même manière que celles des femmes.


Pour le prouver, les chercheurs ont suivi un échantillon de 142 hommes et femmes entre 18 et 38 ans pendant 75 jours - un laps de temps nécessaire pour analyser leurs émotions quotidiennes, positives comme négatives. Avant de démarrer l'expérience, les femmes ont été divisées en 4 groupes : le premier n'a eu recours à aucune contraception hormonale, et les trois autres ont pris différentes sortes de contraceptifs.

Les chercheurs se sont ensuite appuyés sur trois "indices de variabilité affective quotidienne" pour détecter les fluctuations émotionnelles de chaque participant à l'étude : la volatilité, l’inertie émotionnelle et la cyclicité. En comparant ces fluctuations entre les différents groupes, les résultats montrent "peu ou pas de différences entre les hommes et les divers groupes de femmes, bien que les éléments déclencheurs de ces fluctuations soient différents.", résume Pourquoi Docteur.

Donc dire que la base pour parler de la femme c’est l’émotionnel eh bien c’est faux. Les hommes comme les femmes sont similaires sur le plan émotionnel. C’est juste la manière de le montrer qui nous différencie (et c’est uniquement ça).



Modifié 1 fois. Dernière modification le 31/10/22 17:35 par Dystopia22.
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
31 octobre 2022 17:45
J’étais pas sure pour le sarcasme ptdr

Après je pense qu’il faut prendre en compte un bon nombre d’études pour se faire une idée disons « objective ».

D’après ce que je constate ici (et je ne parle pas de toi) l’idée stéréotypée de la femme portée par ses émotions est bien présente ptdr
Citation
Dystopia22 a écrit:
Je ne parle pas de ce genre d'etudes.

Quant à mon dernier paragraphe, il était sarcastique. Ce n'était pas évident ? :/
31 octobre 2022 17:49
En vrai, c'est même pas une étude.

Le femmes ont beaucoup moins de gamètes reproductrices que les hommes. Il y a un déséquilibre significatif à ce niveau. En plus, elles procréent.

Donc rien d'étonnant, à ce que qu'elles soient beaucoup plus sélectives et restrictives dans le choix de leur partenaire par rapport aux hommes.
Citation
sampica a écrit:
J’étais pas sure pour le sarcasme ptdr

Après je pense qu’il faut prendre en compte un bon nombre d’études pour se faire une idée disons « objective ».

D’après ce que je constate ici (et je ne parle pas de toi) l’idée stéréotypée de la femme portée par ses émotions est bien présente ptdr
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook