Menu

Breve

Après la colère du Polisario, l’UNESCO retire Laâyoune de son réseau des villes apprenantes

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Rétropédalage de l'UNESCO. L’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture vient de retirer Laâyoune de son réseau des villes apprenantes, indique l’agence EFE.

«Après un nouvel examen, l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie a rectifié la liste des nouveaux membres du Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO. Deux villes marocaines –et non pas trois comme indiqué précédemment- rejoignent cette année le Réseau. Il s’agit des villes de Benguerir et Chefchaouen», explique l’organisation onusienne dans un communiqué.

Tout en affirmant que «l’IUL présente ses excuses pour cette erreur», le communiqué ajoute que «Laâyoune ne réunit pas entièrement les critères exigés» mais sans expliquer leur nature.

Le Polisario a invité l'UNESCO ce jeudi à «prendre toutes les mesures nécessaires pour corriger cette erreur injustifiée afin de préserver sa crédibilité et son impartialité». C’est désormais chose faite.

La province du Sahara est considérée par les Nations unies comme un territoire non-autonome. Son nom est inscrit sur la liste des territoires examinés annuellement par la 4e commission de l’Assemblée générale de l’ONU chargée des questions politiques et de la décolonisation.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/