Menu

Santé Publié

Maroc : Le traitement à la chloroquine élargi aux cas suspects de covid-19

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration / Ph. Nicolas Créach

Après l’adoption d’un protocole pour administrer la chloroquine aux patients infectés par le nouveau coronavirus au Maroc, le ministère de Santé préconise désormais des soins à base de cet antipaludique, même pour les cas suspects et symptomatiques, «sans attendre le résultat de virologie et tout en envisageant son arrêt si le test s’avère négatif».

Dans une circulaire consultée par Yabiladi et adressée aux directeurs régionaux de la Santé, à ceux des centres hospitaliers universitaires et au président du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM), le ministre Khalid Ait Taleb demande en effet de «démarrer le traitement, selon le protocole» adopté par son département, même pour ces cas-là. Par ailleurs, il préconise un test de contrôle au neuvième puis au dixième jour, afin de faire le suivi des patients pris en charge.

Ces analyses permettront de déclarer des guérisons, si les patients ne sont pas hospitalisés en soins intensifs et en réanimation. Si les patients font l’objet de cette forme d’hospitalisation, les tests permettront de «vérifier l’efficacité du protocole de première intention et envisager celui de deuxième intention, le cas échéant».

Ces mesures devront être diffusées aux médecins publics comme privés.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate